Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Un stage chez Naoned

Un stage chez Naoned

Retour d’expérience de Valentine Milliand, étudiante en 3e année de cycle bachelor en Design d’interactivité qui a réalisé 4 mois de stage chez Naoned.

Valentine Milliand a effectué son stage de cycle bachelor chez Naoned.

Naoned, un éditeur de logiciels de gestion et de valorisation du patrimoine culturel

Lorsque j’ai postulé pour un stage chez Naoned, trois mots de l’annonce ont immédiatement retenu mon attention. “Logiciels”, “UX design” et “archives”. Pour moi, tout ce qui était lié de près ou de loin au domaine de la conservation du patrimoine me paraissait désuet, presque ancien, par conséquent ces termes me semblaient incompatibles. Pourtant, à l’ère du digital et de la dématérialisation, le monde des archives a su s’adapter et les logiciels développés par Naoned en sont les premiers témoins. Depuis 2006, Naoned conçoit des logiciels de gestion et de valorisation du patrimoine. Travaillant main dans la main avec les professionnels des archives, ils souhaitent mettre en lumière le patrimoine et emmener la profession au delà des préjugés. "

 

Un stage consacré à l’UX et l’UI

" Travailler sur l’UX d’un logiciel orienté métier était déjà pour moi un challenge, et, n’étant pas familière avec le monde des archives, ce stage était l’occasion rêvée pour sortir de ma zone de confort et d’être confrontée à des problématiques différentes de celles abordées à l’école. Durant ces quatre mois en entreprise, j’ai pu mettre en pratique mes connaissances théoriques sur un nouveau logiciel en développement. Ce nouveau portail, destiné à mettre en valeur des fonds d’archives, était un défi complexe puisqu’il combinait une partie front construite selon des demandes métiers spécifiques au monde des archives, et une partie back office de type CMS (système de gestion de contenu). J’ai pu travailler à la fois en amont sur l’UX (élaboration de parcours utilisateurs et de wireframes, réalisation de tests utilisateurs) mais également sur l’UI (création de maquettes et de thèmes graphiques), en passant par la co-organisation d’ateliers clients (série d’exercices pour les impliquer dans la personnalisation de leur futur logiciel). "

Prendre des initiatives pour faire avancer le projet

" Avec ma collègue Bérengère Noël, UX/UI designer, nous avons à nous deux pris des initiatives pour faciliter notre intégration dans le processus de développement du logiciel. Nous avons notamment mis en place un board schématisant l’architecture du portail, avec les différentes user stories issues du backlog, leur état d’avancement et la maquette à laquelle elles étaient liées. En participant aux réunions avec les développeurs et le product owner nous avons pu être impliquées dans les décisions et avoir un feedback direct sur nos propositions. "

 

Apprendre à travailler avec de nouvelles méthodologies et à travailler en équipe

" Ce stage a été l’occasion pour moi d’apprendre à travailler avec de nouvelles méthodologies : Scrum et Kanban, et de comprendre l’importance du dialogue avec les développeurs. J’ai aussi réalisé que les tests utilisateurs ne sont pas une perte de temps mais constituent plutôt une étape essentielle dans la conception de logiciels et autres services numériques, surtout lorsque les utilisateurs ciblés sont aussi spécifiques. Mon travail pendant ces quatre mois a donc été en rupture avec ce que j’avais pu produire auparavant, ce qui m’a fait comprendre que l’expérience utilisateur est un principe “multiplateforme” qui se révèle utile dans des domaines comme celui des archives, dont les pratiques n’ont pas évolué depuis longtemps. Ce stage, en plus d’être riche en apprentissages, a été avant tout l’opportunité de collaborer avec une équipe bienveillante qui a su me faire confiance et a fait de ces quatre mois une expérience captivante et mémorable. "

Valentine Milliand

Étudiante en 3e année de cycle bachelor en Design d’interactivité