DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Clara Chanteloup, le design pour la santé et le soin

Clara Chanteloup, le design pour la santé et le soin

Avec son projet baptisé “Anémone” destiné aux personnes diagnostiquées bipolaires, Clara Chanteloup a remporté le vote du public de Design L’Expo en octobre 2021. Rencontre avec cette jeune femme à la fois humble et soucieuse du bien-être des autres.

Un parcours orienté vers le design inclusif

Avec son bac en poche, Clara Chanteloup s’est rapidement orientée vers le design et a intégré dès 17 ans L’École de design Nantes Atlantique. Elle a d’abord suivi la filière en Design Industriel puis le cycle master Innovation sociale et santé du Care Design Lab.

Aujourd’hui à 23 ans, la jeune designer entremêle toujours design et santé au travers de ses diverses expériences professionnelles. Fière que le projet “Anémone” ait remporté le vote du public, c’est pour elle une preuve que le sujet des troubles mentaux touche et concerne un grand nombre de personnes. La démarche de Clara est d’utiliser le Design comme médiateur pour déstigmatiser les troubles psychiques.

Anémone, un outil d’accompagnement thérapeutique

Par ses différentes expériences personnelles, Clara a été sensibilisée aux troubles neuropsychologiques et au quotidien des personnes qui en souffrent ainsi qu’à celui de leur entourage. Elle a donc décidé d’axer son projet de fin d’études vers le design inclusif dans le domaine de la Santé Mentale.

Anémone est un outil de prévention qui se compose d’une application mobile et d’une lampe connectée permettant d’accompagner les personnes souffrant de troubles bipolaires dans leur quotidien. L’application est personnalisée : c’est donc l’outil qui s’adapte aux patients et non le contraire. Elle analyse l’évolution des symptômes des phases dépressives et maniaques. De son côté, la forme de la lampe Anémone évolue en fonction des variations thymiques (de l’humeur) de son utilisateur. En effet, elle s’ouvre et se referme pour retranscrire l’état actuel du patient. Elle permet de l’avertir et de sensibiliser son entourage sur l’évolution de ses phases. Avant de pouvoir réaliser et voir naître Anémone, Clara a travaillé, beaucoup travaillé !

Elle a d’abord parcouru de nombreuses études théoriques, puis est partie à la rencontre des patients et du personnel médical. Elle a suivi des groupes de paroles avec des personnes diagnostiquées bipolaires et leur entourage. Clara a même été en immersion au centre de référence en soin d’éducation thérapeutique et cognitive à Nantes, appelé le CRESERC. Ses recherches ont été publiées par la maison d’Édition Design Makes Sense, une association qui a pour mission la promotion du design éthique social et environnemental.

Tout ce travail préparatoire lui a permis d’approfondir ses connaissances sur les troubles neuropsychologiques et de co-construire la solution finale avec les personnes concernées par le sujet. Soucieuse de maîtriser l’interface mais aussi la partie technique de son application, Clara a suivi le double diplôme D.U DESSiiN à Polytech. C’est là qu’elle y a rencontré Lorenzo Armandin, un étudiant ingénieur. Ensemble, ils ont lancé l’application et la lampe Anémone.

L’École de design Nantes Atlantique, un fort soutien pour Clara

Si Clara a pu voir la concrétisation d’Anémone c’est grâce au rôle joué par L’École de design Nantes Atlantique à plusieurs niveaux. Une force de l’école : l’opportunité de partir à l’étranger. Clara a décidé de partir 6 mois au Japon, à la Chiba University dans le département Design and Engineering, où elle a suivi des cours d’anthropologie et de sociologie. Des disciplines encore peu intégrées à celle du design en France, et qui pourtant lui ont beaucoup apporté dans la construction de son projet Anémone.

Durant son cycle master au sein du Care Design Lab, la jeune femme a pu acquérir toute la méthodologie d’intégration des sciences sociales au développement d’un projet concret de design. Elle y a réalisé des ateliers de co-design, où l’usager participe à la construction du projet au même titre que le designer.

Design l’Expo lui a permis de mettre en lumière le projet Anémone et d’être contactée par des professionnels pour développer des projets similaires dans leurs établissements médico-sociaux. Anémone n’est pour l’heure pas encore accessible au grand public, mais Clara compte bien continuer sur sa lancée et transformer la perception des troubles mentaux grâce au design.