Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Les églises botaniques de France

#apprentissage #classe internationale #cycle master

// Marguerite de Chatelperron

Réinventer les usages des églises abandonnées

Faire une pause à l’abri du tumulte urbain

À chaque église une thématique avec des plantes correspondantes

Vidéo de présentation du projet de Marguerite de Chatelperron :

Les églises Botaniques de France propose une solution à deux problèmes distincts, la préservation du patrimoine architectural des églises abandonnées et la création d’espaces abrités dans les parcs publics et gratuits. L’idée est de développer un réseau d’églises réhabilitées, chacune ayant une thématique particulière avec des plantes correspondantes. À l’intérieur des églises botaniques, les promeneurs trouvent une zone de pique-nique, une zone de contemplation, une zone de groupe et une zone de repos.

Marguerite est partie d’une image très onirique d’église abandonnée où la nature a repris ses droits. Cette inspiration l’a conduite à se poser beaucoup de questions en tant que designer d’espace sur le patrimoine bâti et abandonné. Pourquoi ces bâtisses aux qualités architecturales certaines ne sont plus en mesure de répondre aux besoins des habitants des villes ? À quels besoins pourraient répondre ces lieux pour leur redonner une place au cœur de la vie de la cité ? En tant que designer, quels sont les nouveaux usages à trouver pour ces bâtiments ? À partir d’une étude de cas précise et suite à de nombreuses rencontres avec les riverains, Marguerite a pu identifier de nouveaux besoins : respirer, faire une pause, prendre un temps de calme et à l’abri dans une ville en mouvement et dans des journées au timing serré. Cette proposition de jardin abrité, comme une extension du jardin des plantes, correspond tout à fait aux besoins actuels des citadins. Grâce à son réseau d’acteurs, elle a pu aboutir à cette proposition convaincante de reconversion pour cette église abandonnée.”

Marion Moussu
Responsable pédagogique Management du design et de l’innovation en apprentissage

Designer(s)

Après un BTS en design d’espace à LISAA à Nantes, Marguerite a pris une année sabbatique pour travailler à Paris puis au Bangladesh avant d’intégrer L’École de design en 3e année BDes en Classe internationale option Global Design. Elle a ensuite poursuivi avec le programme de MDes Management du design et de l’innovation et a réalisé son apprentissage chez AIA, cabinet d’ingénierie et d’architecture à Nantes. Elle a pu apprendre sur la collaboration inter-métiers, ce qu’elle va pouvoir continuer à faire à Shanghai où AIA lui a proposé un poste. Portée par la beauté des matériaux, Marguerite s’inspire de Katty Schiebeck, une designer qui travaille avec des matériaux bruts et nobles en respectant les règles du minimalisme.

margueritedechatelperron@gmail.com

linkedin.com/in/marguerite-de-chatelperron-02a242114

À lire également