Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

FabRisk

#care #cycle master #design labs

// Marie Balloué

Lorsqu’ils reçoivent une notification, les jeunes cyclomotoristes peuvent s’inscrire à un micro-évènement à venir

Un dispositif pour délimiter les zones où se déroulent les évènements en un espace neutre, à l’abri de la circulation

Les participants peuvent ensuite partager leurs photos, vidéos et commentaires sur l’évènement

Le projet FabRisk en vidéo :

FabRisk propose une expérience complète aux jeunes conducteurs avec trois éléments interdépendants. Un concept de micros-événements éphémères et itinérants apporte aux cyclomotoristes un espace neutre pour les conduites à risque, un lieu passerelle avec les acteurs de la sécurité routière. Une application permet aux jeunes d’être contactés au sujet du déroulement d’un micro-événement à venir, proche de chez eux. Des dispositifs délimitent les zones FabRisk et signalent le mobilier urbain aux conducteurs lors des événements.

Marie Balloué a travaillé sur les accidents de la route chez les adolescents entre 14 et 20 ans. Cette population a toujours adopté des comportements dangereux avec des conséquences allant de stigmates jusqu’au handicap ou au décès. Le deux-roues motorisé est aujourd’hui un objet-symbole de l’émancipation par le risque. Suite à une analyse socioculturelle de ses usagers et à l’observation de leurs attentes, Marie s’est positionnée en complément des campagnes de prévention. FabRisk initie à la sécurité par l’entraînement technique, en intelligence avec la culture de l’imprévu et de la transgression. Avec FabRisk, les acteurs publics co-organisent des rassemblements éphémères pour la pratique des deux-roues dans des espaces urbains adaptés. Le séquençage de l’événement permet une présence discrète et adaptée des acteurs, garantissant la sécurité des participants et de l’environnement. En sus de l’événement, le dispositif FabRisk se compose de deux dérouleurs de bandes signalétiques délimitant temporairement l’espace, et d’une application pour l’information, le partage et la promotion en amont et en aval des événements. Grâce à de nombreux entretiens, Marie a su trouver des solutions concrètes à un enjeu crucial du projet : concilier les cultures des professionnels de la sécurité et de la santé, avec celles de l’adolescence en quête de sensations.”

Simon Boussard
Responsable pédagogique Care

Designer(s)

Après un premier cycle à l’École de Condé et un stage réalisé chez EGO Paris, concepteur de mobilier d’extérieur haut de gamme, Marie a rejoint L’École de design pour suivre le programme MDes Innovation sociale et santé. La question du goût du risque à l’adolescence, notamment en deux-roues motorisé, s’est imposée à l’occasion de son mémoire de fin d’études. Pour compléter sa formation de designer produit, elle a effectué son stage de fin d’études dans le domaine du petit électroménager au sein du groupe SEB à Écully. Aujourd’hui, Marie est à la recherche d’un poste où elle puisse continuer à travailler sur le design de produits usuels et ainsi participer à l’amélioration du quotidien du plus grand nombre.

linkedin.com/in/marie-ballou%C3%A9-618762152/

ballouemarie@gmail.com

 

À lire également