DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager

Une jeune designer en quête du mieux vivre ensemble Rencontre avec Ophélie Jaret, prix du public Design L’Expo 2019

9 juin 2020

Âgée de 28 ans, Ophélie Jaret, diplômée de L’École de design Nantes Atlantique a remporté le vote du public de Design L’Expo 2019 (10 000 visiteurs) pour son projet « Smile in the Light ». Il est le fruit de longs mois de travail et d’une réflexion sur sa vision du design et de la place du numérique dans la ville. Cette jeune designer se veut « actrice du bonheur en société ». une vocation qui résonne particulièrement dans une société en quête du mieux vivre ensemble, marquée la crise Covid- 19.

Une designer optimiste dans une société marquée par la crise du Covid-19

Diplômée de L’École de design Nantes Atlantique, Ophélie est une jeune femme enthousiaste dans la vie, et cherche toujours à apporter du sourire aux autres. C’est d’ailleurs ce qui la motive et nourrit sa vision du design. « Nous vivons dans une société individualiste et pessimiste où les gens ne sourient plus par crainte de l’autre, à cause du repli sur soi avec les écrans». Ce constat, elle l’a fait suite à une enquête sur le terrain. En une journée dans la rue, Ophélie n’a eu le droit qu’à 9 sourires.

« J’ai eu envie de recréer du lien social, de travailler sur le mieux vivre ensemble. J’ai donc choisi le design social et je me définis comme une designer optimiste. Je veux diriger l’innovation vers une société de partage axée vers le bien être individuel et collectif ».

Cette envie est le fruit de longs mois de recherche et de réflexion sur le mieux vivre ensemble. Elle a d’ailleurs écrit son mémoire sur« Le bonheur en société». Même si les gens sont à la quête d’un bonheur individuel, celui-ci passe aussi par le collectif : les citoyens doivent être acteurs de leur société.

« C’est pour cela que je m’inscris en tant qu’actrice du bonheur en société par la vision du design mais j’invite aussi à l’interaction pour que chaque utilisateur devienne acteur ».

Son travail s’inspire du mouvement Fun Theory, un groupe de designers et de développeurs créé par Volkswagen. Il répond à des problématiques sociétales en apportant du fun dans la ville pour inciter les gens à être vertueux (autant vis-à-vis d’eux-mêmes que de l’environnement). Et le fun, elle en a mis dans son projet de fin d’étude, à L’École de design Nantes Atlantique* où elle a obtenu son diplôme Bac+5 en Design et Innovation par la voie de l’apprentissage en partageant son temps entre Schneider Electric à Grenoble (6 semaines) et l’école (3 semaines).

l’unique école à proposer l’apprentissage pour les deux dernières années de master. C’est une belle opportunité professionnelle ».

À propos de L’École de design Nantes Atlantique

Établissement partenaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nantes - Saint Nazaire, fondé en 1988, reconnu par l’État, membre de la Conférence des grandes écoles et associé à l’Université de Nantes, l’école délivre un Diplôme de design (Bac+5) visé par le Ministre chargé de l’Enseignement supérieur et le Diplôme National des Métiers d’Arts et de Design (DN MADE, Bac+3, grade de licence) par la voie scolaire et en apprentissage dans le cadre du Centre de Formation des Apprentis (CFA) Design et innovation. Ses programmes pédagogiques sont axés sur la professionnalisation des études en partenariat avec les entreprises : stages, apprentissage, études prospectives, ateliers, projets collaboratifs et soutien aux projets innovants.

Résolument internationale, L’École de design Nantes Atlantique est installée à Pune (Inde), Shanghai (Chine), São Paulo (Brésil), Montréal (Canada) et à Cotonou (Bénin) avec Africa Design School.

Centre de design et d’innovation, l’école a créé 4 Designs Labs, plateformes de recherche consacrées à une exploration par le design des thématiques liées aux mutations sociales, technologiques et économiques contemporaines : Care Design (santé & qualité de vie environnementale et sociale), Food Design (nouvelles pratiques alimentaires), Human Machine Design (innovation numérique) et City Design (transition vers la ville durable). L’école développe également des chaires de recherche en design.

Chiffres clés

• 1485 étudiants dont 200 apprentis
• 3 programmes DN MADE
• 8 programmes de cycle bachelor
• 10 programmes de cycle master
• 38 nationalités
• 110 universités partenaires à l’international
• 200 diplômés par an (Bac +5)
• 350 intervenants
• 80 partenariats entreprises chaque année
• 5 sites : Nantes, China Studio (Shanghai), India Studio (Pune), Brazil Studio (Sao Paulo), Le Studio Montréal (Canada)

En 2022, au cœur du Quartier de la Création à Nantes, l’école s’installera dans ses nouveaux locaux, au sein d’une architecture singulière, lieu de vie, d’apprentissage et d’ouverture sur le monde extérieur.

Pour plus d’informations : www.lecolededesign.com
Suivez-nous sur Twitter @lecolededesign et LinkedIn


Contact presse :

Christine Martin, 02 51 13 89 64 / 06 38 94 82 63
chr.martin@lecolededesign.com