DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager

Mobilité de stages

Procédure de sélection
Les stages en entreprise à l’international se déroulent sous le contrôle de l’École. Cependant, il appartient à l’étudiant de trouver l’entreprise d’accueil et de la proposer pour accord en respectant les formes et les délais indiqués.

Démarches
La rédaction du CV, de la lettre de motivation et la présentation du portfolio, sont encadrées par les Responsables Pédagogiques et les enseignants en anglais.
Les étudiants doivent envoyer eux-mêmes leur candidature aux entreprises.
Un programme de stage, détaillant la période de stage et les missions programmées, devra être signé par l’entreprise, et validé par la coordinatrice des stages, afin d’établir une convention de stage.
Pour chaque stage une convention spécifique est établie, son contenu correspond aux objectifs pédagogiques, et elle est co-signée par l’entreprise, le stagiaire et l’École.

Reconnaissance de la mobilité
La validation de ce semestre se fait sous forme de soutenance orale devant un jury. L’étudiant doit obtenir au minimum 10/20 pour valider les 30 ECTS. Avant leur départ, les modalités de soutenance de stage sont notifiées aux étudiants.
Pour les étudiants partant dans le cadre d’Erasmus +, un kit de mobilité sera remis à l’étudiant avant son départ à l’étranger et doit être dument rempli AVANT, PENDANT et APRES la période de mobilité.

Bourses de mobilité

Deux institutions, l’Union Européenne et la Région des Pays de la Loire, offrent des bourses pour les étudiants qui partent à l’étranger dans le cadre de leurs études, soit en institution, soit en stage. Le nombre de bourses mises à la disposition de L’École de design diffèrent chaque année ce qui ne permet pas d’aider financièrement l’ensemble des étudiants. L’école doit donc effectuer une pré-sélection des étudiants en fin d’année.

Envoleo

Les étudiants éligibles recevront un forfait départ comme suit :
• Bourse de 1000€ sans cofinancement européen
• Bourse de 500€ avec cofinancement européen

Le forfait est doublé pour les étudiants boursiers échelons 4, 5, 6 et 7 de l’enseignement supérieur).
Le forfait est majoré de 1000€ pour les étudiants en situation de handicap.

La Région est seule décisionnaire de la recevabilité du dossier remis par l’étudiant à l’École de Design.

En savoir plus >

Erasmus+

L’établissement versera aux étudiants une bourse contribuant aux frais de séjour et de voyage comme suit :
• 1er versement : 80% de la somme globale le jour du début de la mobilité
• 2ème versement : 20% de la bourse 45 jours après la fin de la mobilité

Le montant de l’allocation varie en fonction de la durée du séjour, de la nature de la mobilité (études ou stage) et du pays de destination :

Groupe 1 : Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Lichtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède, Royaume-Uni
520€/mois pour les stages

Groupe 2 : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal
470€/mois pour les stages

Groupe 3 : Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Serbie
420€/mois pour les stages

Attention: La Suisse ne fait pas partie d’Erasmus +

En savoir plus >

Fonds complémentaires pour les personnes à besoins spécifiques

Dans le cadre du programme Erasmus+, une personne à besoins spécifiques est définie comme « participant potentiel dont l’état de santé physique, mental nécessite un support financier distinct ». Une demande de fonds complémentaires pour ces personnes peut être introduite au plus tard 1 mois avant le début de la mobilité en utilisant le formulaire disponible sur le site Penelope +.
Ces remboursements se feront sur la base de devis justifiants les coûts supplémentaires liés au handicap. Une note explicative se trouve également sur le site de l’agence Erasmus +.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette communication n’engage que son auteur et la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.