DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Workshop “Practical Oriented Systemic Design” : retour sur une collaboration internationale autour du design systémique

Workshop “Practical Oriented Systemic Design” : retour sur une collaboration internationale autour du design systémique

Le workshop "Practical Oriented Systemic Design" a été lancé il y a deux ans en partenariat avec Oslo Metropolitan University en Norvège. Dans le cadre de cette collaboration, L’École de design Nantes Atlantique a accueilli des enseignants et des professionnels norvégiens à Nantes du 7 au 10 juin 2022, pour la dernière phase de ce workshop annuel.

L’École de design Nantes Atlantique a accueilli des enseignants et des professionnels norvégiens à Nantes du 7 au 10 juin 2022, pour la dernière phase de ce workshop annuel

Ce projet implique des étudiants en cycle master du Studio France de L’École de design Nantes Atlantique, un studio international qui accueille des étudiants de différentes nationalités. Les jeunes designers ont ainsi pu appréhender ce qu’était le design systémique à travers un projet de plusieurs mois, mené en équipe avec des professionnels norvégiens issus de la municipalité d’Oslo.

Le design systémique pour un design stratégique

Le design systémique est une méthode itérative qui vise à optimiser des problèmes rencontrés dans un environnement complexe. « Il permet de prendre conscience des interactions et des interdépendances à l’intérieur d’un système et d’identifier les effets de levier possibles. Un simple changement peut alors avoir un impact significatif sur l’ensemble du système. » explique Mickael Corbard, responsable du Studio France.

« Le design systémique est une discipline stratégique parce que nous nous concentrons sur le fonctionnement de l’organisation, en plus du produit ou du service proposé pour répondre à la problématique. On ne s’arrête pas seulement à la création du produit, on évalue son impact sur le système dans lequel il s’inscrit : c’est un processus total. » explique Florent Orsoni, directeur du City Design Lab, pilote à l’initiative du workshop.

C’est aussi ce que constate Théo Rousset, jeune designer en études au sein du Studio France de l’école : « c’est une approche que nous devons adopter en tant que designer, dans un monde qui est de plus en plus complexe. Ce projet m’a vraiment fait prendre conscience qu’un designer peut avoir un impact plus important que de travailler uniquement sur des produits et des services. Avec le design systémique, on travaille sur les interactions. »
« Pour moi, le designer est un facilitateur qui aide les autres parties prenantes à mettre les connaissances sur la table afin de prendre des décisions » témoigne Kristin Horn Bringedal, qui travaille pour la municipalité d’Oslo et a participé au workshop dans le cadre de sa formation continue en design systémique.

Kristin Horn Bringedal, Special advisor à la municipalité d’Oslo

Tore Gulden, professeur à OsloMet

Une collaboration multiculturelle entre designers et experts

En équipe hybride, les étudiants designers de L’École de design Nantes Atlantique ont travaillé sur des problématiques concrètes : celles rencontrées par les agents de la municipalité d’Oslo, ou d’agence de conseil pour le gouvernement norvégien, en formation continue à l’Université norvégienne. Décrochage scolaire, actions de prévention à travers des alertes météo, accueil des immigrés ukrainiens… À travers des outils de visualisation, ils ont tenté de représenter la complexité des systèmes impliqués pour proposer des intervention et évaluer les changements possibles à apporter.

« Nos étudiants comprennent qu’être designer, c’est collaborer avec un expert, ce n’est pas être un expert. C’est co-créer avec d’autres métiers, d’autres cultures, une vision globale. » Florent Orsoni, directeur du City Design Lab

« La visualisation, à travers les gigamaps par exemple, est un très bon outil de coopération entre les designers et les différentes parties prenantes. C’est un processus très itératif et dynamique, qui permet de décrire et d’analyser les systèmes, les structures, les relations qui s’opèrent. De là, de nombreuses opportunités de changement émergent pour prendre des décisions » explique Tore Gulden, enseignant en design industriel expert en design systémique à OsloMet.

« Ce cours a changé beaucoup de choses dans ma pratique du design. J’ai pu arrêter de me concentrer sur les choses que je devais faire dans le futur et commencer à penser à ce que je devais faire maintenant » explique Namratha Vaidya, étudiante indienne en cycle master au sein du Studio France. Elle effectue actuellement son stage de fin d’études au sein de Nantes Métropole sur le sujet de la « santé globale ». Sa mission est d’étudier cette thématique à travers les différentes politiques publiques de la ville, en ayant recours aux méthodologies et aux outils du design systémique apprises durant les différents workshops.

« C’est très intéressant de travailler avec de jeunes designers internationaux car nous avons des origines, des façons de penser et d’appréhender les choses très différentes. » explique Kristin Horn Bringedal.

Théo Rousset, étudiant au sein du Studio France

De belles perspectives pour cette collaboration européenne

Le prochain workshop aura lieu en octobre 2022 à Nantes, en partenariat avec Stellantis pour explorer avec les outils du design systémique la question des mobilités.

Face au succès de ce partenariat, cette expérience est prolongée et amplifiée à travers la création d’un European Systemic Design Lab avec OsloMet mais aussi l’Université des Sciences Appliquées de Berlin (HTW Berlin). Des déplacements sont financés d’ores et déjà par des fonds européens de mobilité et d’échanges. Cette collaboration entre écoles va permettre de développer des outils du design de systèmes en mutualisant leurs compétences mais aussi d’offrir une expérience d’échanges internationaux aux étudiants.

« Les perspectives de cette collaboration sont nombreuses. Nous envisageons même le lancement d’un master conjoint, dans le cadre du programme Erasmus, ce qui est très intéressant en termes de mobilité, de culture et de construction européenne » explique Florent Orsoni, directeur du City Design Lab de l’école.

Namratha Vaidya, étudiante au sein du Studio France

Florent Orsoni, directeur du City Design Lab