Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Un semestre à Mexico City

Un semestre à Mexico City

Charline Havart, étudiante en première année de MDes Mutations du cadre bâti a passé auparavant un semestre à l’université de Centro, spécialisée dans la professionnalisation de la créativité à Mexico City. Elle revient sur son expérience.

Peux-tu expliquer brièvement ton parcours depuis le lycée ?

J’ai fait un Bac ES option arts plastiques et j’ai ensuite postulé à L’École de design Nantes Atlantique pour entrer en première année. J’ai ensuite intégré le BTS Design d’espace en alternance que propose l’école où j’ai passé deux ans entre l’école et l’entreprise Evidences Mobiliers. J’ai ensuite rejoint la 3CI (Classe internationale) qui fait la passerelle entre le BTS et le programme de cycle master. Ce qui m’a permis, après 2 ans d’expériences en entreprise, de continuer mon cycle d’étude dans une classe anglophone et porté vers l’international.
J’ai ensuite postulé pour intégrer le MDes Mutations du cadre bâti (en anglais) au sein du Design Lab Ville durable et j’ai donc choisi de partir en semestre d’échange au Mexique.

Pourquoi as-tu choisi cette destination pour ton semestre en échange et cet établissement particulièrement ?

J’ai choisi le Mexique pour avoir l’opportunité de parler une troisième langue et pour travailler à l’international une fois mon diplôme obtenu. J’ai plus particulièrement choisi Centro pour le niveau de l’école qui est très élevé en terme d’apprentissage et de travail. Tous mes cours étaient bien évidemment en espagnol.

Quels types de cours as-tu suivis ?

-Architecture intérieure
-Design mobilier
-Lumières en architecture intérieur
-Paysage
-Structures architecturales légères
-Matériaux et compositions de bâtiments

Décris un projet important que tu as réalisé pendant le semestre ?

Le projet le plus important du semestre est celui du cours d’architecture intérieure. Le projet est individuel, il consiste à aménager entièrement un hôtel de 4000m2 sur 6 niveaux. En classe, chaque élève a passé environ 2 mois pour élaborer les plans de l’hôtel. Les 2 autres mois servent à la production 3D, plans d’ambiance, rendus 3D, plans lumières, plans de paysage, catalogue de mobiliers, plans de matériaux, maquettes et support de communication (posters, planches A3, …)

Un examen final est fait avec la présence de tous les professeurs pour évaluer tous les différents domaines de compétences des élèves et évaluer nos progrès durant le semestre dans leur matière.

 

Quelles sont les similarités entre l’établissement et L’École de design ?

A mon sens, il existe de nombreuses similarités entre les deux établissements : la façon d’enseigner, la méthodologie, les espaces de travail / ateliers, les évènements internationaux et les partenariats.

 

Quelles sont les différences entre l’établissement et L’École de design ?

J’ai été surprise que les filières ne se mélangent pas à Centro. De plus, il n’y a pas de workshops au sein des cursus. Tous les projets réalisés par les étudiants sont fait en individuel. Par contre, l’apprentissage de la technique me semble plus poussé à Centro qu’à L’École de design et les étudiants sont entrainés communiquer sur leurs projets.

Que t’a apporté ce semestre à Centro ?

Outre le fait de développer et améliorer mes compétences techniques et d’avoir des cours très riches, j’ai pu utiliser de nouvelles machines (CNC, laser, 3D print) et logiciels (rhino, archicad).

Mexico City (copyright Travel+Leisure)

Qu’est ce que le Mexique t’a apporté ?

Ce semestre d’expatriation m’a permis de gagner en maturité, de prendre du recul sur ma vie et mes projets. Enfin, j’ai gagné en aisance à l’oral, qui plus est, en espagnol.

Quel programme de cycle master as-tu intégré et pour quelles raisons ?

J’ai intégré le programme de cycle master qui pour moi ouvre le plus de portes au niveau du design d’espace, soit Mutations du cadre bâti, enseigné en anglais car je souhaitais resté dans un contexte international.

Comment imagines-tu ton futur une fois diplômée de L’École de design

Je souhaiterais d’abord commencer dans un grand groupe pour faire de l’architecture intérieure commerciale. A l’avenir j’aimerai monter mon entreprise en architecture intérieure en lien avec la promotion immobilière.

Découvrez le reportage de Charline Havart à L’université de Centro