DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Transformer son projet de fin d’études en entreprise, c’est possible !

Transformer son projet de fin d’études en entreprise, c’est possible !
Nicolas Libeaut et Audrey Bénéteau

Audrey Bénéteau et Nicolas Libeaut, alumni 2008, co-gérants de FoxDesign, ont su conduire un projet de fin d’études vers son développement commercial et la création d’une nouvelle entreprise, Apportech Industries.

Le projet de fin d’études comme fil rouge

Diplômés en 2008, Audrey et Nicolas ont commencé en tant qu’auto-entrepreneurs avant de faire passer leur structure, FoxDesign, en SARL en 2010. Nicolas n’en oublie pas pour autant son PFE (projet de fin d’études), une borne de services en mer née du constat qu’il n’y avait pas assez de place dans les ports pour les bateaux. Il avait alors travaillé sur une plateforme visant à apporter ponctuellement tous les services du port sur les zones de mouillage. Celle-ci prenait en compte les évolutions des pratiques des plaisanciers (saisonnalité, simplicité l’usage, sécurité) et le respect de l’environnement (bonne intégration dans le paysage, résistance au temps). Le projet ne demandait qu’à être financé et développé.

En 2008, l’association Apportech (4 entreprises de Chateaubriant : Acco, en chaudronnerie, Glémaud, en agencement et ossature bois, charpente, menuiserie, Méca Atlantique, en mécanique de précision, et Team plastique, en thermoformage) contacte Jean-Luc Barassard, directeur Stratégie entreprises de L’École de design Nantes Atlantique. Sous-traitants, ils aspiraient à développer des produits propres et diversifier leurs activités. Et pourquoi pas s’appuyer sur un projet d’étudiant déjà existant ? C’est donc tout naturellement que Jean-Luc Barassard les guide vers Nicolas Libeaut et Audrey Bénéteau. La rencontre est fructueuse, le travail sur le développement du projet commence et FoxDesign intègre Apportech.

La plateforme flottante Triportech

Études et financement

L’étude commence en 2009, mais démarrera réellement en 2012, une fois la crise économique passée. Le projet, appelé Triportech, est dorénavant une plateforme flottante de 70 m2 dont 30 m2 habitables, construite en alu et en bois et suffisamment solide pour résister à des vents de 140 km/h. Conçue en forme triangulaire pour pouvoir évoluer selon les courants, se combiner à d’autres modules et entièrement personnalisable, démontable, transportable, recyclable, elle est adaptée aux personnes à mobilité réduite, permettant l’accès facile à un quai ou à un bateau. Ne visant pas l’habitat flottant, très concurrentiel, le projet touche le secteur tertiaire, la création de bureau sur l’eau, la restauration, les postes de secours avancé, la scène pour l’événementiel, les bureaux, la capitainerie …

La complémentarité de ces 5 entreprises, ajoutée à la proximité géographique, facilite la réalisation du projet grâce à la mutualisation de leurs compétences. FoxDesign gère la conception, l’agencement et garantit le positionnement, l’identité et l’usage.
En 2013-2014, ils participent à l’action « les 500 projets pour les territoires » et bénéficient d’une aide de la région Pays de la Loire et de la CCI pour lancer l’étude et la fabrication.

La commercialisation et les évolutions

En 2013, un article de presse attire l’attention de Vincent Lebrun, directeur d’Atlantic Jet Évasion, loueur de jet-skis au Pouliguen. Il a justement besoin d’un outil pour modifier sa logistique et augmenter sa valeur ajoutée. Convaincu du projet, il aide Apportech à le développer et accueille la première plateforme. Naturellement, son activité se diversifie car il est dorénavant sollicité pour accueillir sur sa plateforme des séminaires ou événements pour le public d’affaires de la Baule.

En octobre 2015, l’association devient Apportech Industries SARL. Le groupement représente 170 personnes. La structure embauche une commerciale, Céline Meslif, en charge de commercialiser le Triportech et, en même temps, de trouver des nouveaux marchés, notamment au Canada où une antenne est prévue d’ici 2 ans avec fabrication sur place. Des embauches sont prévues chez Acco, Glémaud, et FoxDesign car la version 2 et des déclinaisons de gammes sont envisagées.

Depuis 6 mois, 9 projets sont en phase de signature et une plateforme est vendue à Port Olona pour le départ du Vendée Globe. Fin mai 2016, elle était installée à Port Olona pour l’arrivée de la régate New York-Les Sables, avant le grand départ du Vendée Globe en novembre 2016. Plus de 2 millions de spectateurs ont alors pu découvrir le Triportech.

À quoi tient la réussite de ce projet ? Quel conseil donner aux jeunes diplômés ?


D’être bien entouré, de s’appuyer sur la force du réseau, des entreprises anciennes, solides. FoxDesign s’est d’abord constitué un réseau sur lequel se reposer, s’interroger avant de développer vraiment son activité. Grâce au soutien de la CCI Nantes St-Nazaire et d’Initiative Nantes, FoxDesign a pu bénéficier de l’expérience et des compétences de chacun et de ses réseaux. Lever des fonds et gérer la suite n’aurait pas pu se faire seul.

 

Triportech a remporté le trophée Territoire Innovation Pays de la Loire le 14 octobre dernier dans la catégorie
« économie créative ».

Interview et rédaction : Marie Berg