DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Quand le design transforme toute une entreprise : retour sur le rôle du design à la MAIF

Quand le design transforme toute une entreprise : retour sur le rôle du design à la MAIF

Caroline Kermarrec (Alumni 2014) a occupé plusieurs postes de designer au sein de la MAIF. Avec Romain Liberge, directeur Marketing & Design, ils nous expliquent le rôle et l’impact du design au sein de la mutuelle d’assurance.

Quel est votre lien à L’École de design Nantes Atlantique ?

Caroline Kermarrec : J’ai suivi une formation à l’école dans le design de produit industriel. Je me suis ensuite spécialisée avec une formation sur le design de management et d’innovation, que j’ai suivi en alternance pour passer mon diplôme de designer.

Romain Liberge : Nous travaillons depuis plusieurs années avec L’École de design Nantes Atlantique à la fois en recrutant des étudiants designers issus de cette formation mais aussi à travers des partenariats méthodologiques pour venir en appui des projets de transformation de la mutuelle.

Le design aujourd’hui à la MAIF en 3 chiffres ?

CK : Il y a 67 designers qui travaillent pour la MAIF dans 6 entités différentes et l’ambition de la mutuelle c’est d’atteindre le niveau 4 du design en tant que stratégie d’entreprise.

Le design aujourd’hui à la MAIF en 3 mots ?

RL : Le premier mot c’est l’impact : comment dans les offres que l’on vend (nos produits d’assurance auto, habitation...) on se met en capacité à la fois de protéger les sociétaires, les clients et de protéger la planète. Le design nous aide à dépasser la seule technique assurantielle en intégrant dans les services que l’on propose, dans les produits que l’on distribue, de nouvelles manières de générer de l’impact positif.

Le deuxième mot, c’est l’expérience. La MAIF est reconnue historiquement de longue date pour la qualité de sa relation client. Le design nous aide à conforter cette position de numéro un.

Le dernier mot, c’est le digital. On opère notre activité dans un monde qui s’est numérisé. Le design vient nous aider à penser ces nouveaux points de contact, ces nouvelles interfaces et à les lier les unes avec les autres.

Le design à la MAIF, c’est plutôt innatendu. À quoi ça sert ?

RL : Le design à la MAIF, ça peut paraître surprenant mais l’assurance c’est un métier très relationnel, très humain. Le design apporte ici beaucoup d’atouts pour être "human centric".

CK : Le designer va concevoir toutes les interactions entre le sociétaire et la MAIF. Que ce soit des espaces physiques et des délégations conseil mais aussi des interfaces, des points de contact digitaux, le site web, l’app... Ça peut aussi être les contrats, l’avis d’échéance. Le designer va comprendre, analyser les pratiques des sociétaires et des salariés MAIF pour concevoir une expérience globale, simple, unique et qui correspond aux pratiques et aux valeurs des sociétaires et des salariés MAIF.

Quels ont été les apports du design ?

RL: Le design nous a permis de revenir un peu aux origines de la mutuelle, en mettant au coeur de l’organisation de la mutuelle, l’enjeu du sociétaire, du client final. Pour retrouver l’utilisateur final, le design nous a permis de refaire ce chemin et de revenir aux origines d’un modèle très fidélisant. C’est un métier qui est très riche. C’est un métier d’avenir et c’est même un métier pour l’avenir.

CK : La création de postes, de métiers de designers à la MAIF a permis de structurer des pratiques, de penser de façon différente, d’apporter de nouveaux modèles, de nouvelles façons de faire. Surtout, ce que je vois de façon plus prononcée, c’est le fait de pouvoir relier de plus en plus le "penser", la "stratégie" avec le "faire", "l’exécution". Je pense que ces nouvelles façons de faire en entreprise apportent beaucoup de valeur. Je pense que la voie est ouverte et qu’on va avoir de nouveaux métiers demain de designer.

 

Réalisation : Ronan Preteseille / https://www.monsieur-roni.com/

À voir à l’occasion des 20 ans du design numérique à l’école :

En 2021, L’École de design Nantes Atlantique célèbre les 20 ans de sa première promotion de designers numériques en formation initiale. En 20 ans, l’école a su développer de nombreuses possibilités de parcours de formation et plus récemment, déployer le numérique de manière transversale sur l’ensemble de ses enseignements. Ecoute du marché et savoir-faire sont les clés pour forger des profils de designers numériques aux multiples compétences, répondre aux transformations des pratiques et des usages induites par le numérique et accompagner les organisations dans ce nouveau territoire. UX Design, Product Design, Information Design, Game Design, Motion Design… Plus de 700 designers ont été formés à L’École de design Nantes Atlantique. Ces différentes générations de designers occupent aujourd’hui des postes clés dans de nombreuses entreprises et organisations en France et à l’international et exercent de la Silicon Valley aux startups de la French Tech.