DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Nicolas Pérignon, maître d’apprentissage : accueillir des designers en apprentissage

Nicolas Pérignon, maître d’apprentissage : accueillir des designers en apprentissage

Pouvez-vous vous présenter ?

Ingénieur de formation, passionné par le design, j’ai effectué mon projet de fin d’études en agence de design produit. Ensuite Responsable Nouveaux Produits dans l’équipement pour bureaux en PME, Coordinateur Design Produit dans le packaging et l’automobile dans un grand groupe britannique. Je gère actuellement le bureau d’études du groupe TRATO TLV http://www.trato-tlv.com comprenant une dizaine d’ingénieurs et techniciens. Les produits développés sont des luminaires à usage professionnel et des équipements pour le milieu hospitalier où la lumière a également une place prépondérante. J’exerce mon métier entre ingénierie et design produit depuis maintenant 16 ans.

Comment le design est-il abordé dans votre structure ?

Le bénéfice du design n’est plus à démontrer dans nos métiers. Une chambre d’hôpital doit atténuer le sentiment anxiogène que l’hospitalisation entraîne chez les patients tout en restant un lieu de soins pour les praticiens. C’est par une approche esthétique et ergonomique que l’on résout cette équation.
L’acte de design était auparavant commandé par le marketing auprès de personnalités du design sans beaucoup de lien avec l’ingénierie.
Le choix de replacer le design au cœur du bureau d’études, parmi les ingénieurs et techniciens, a permis de mieux maîtriser les aspects coûts et délais, mais également la cohérence de gamme. Cela n’empêche pas d’éventuelles futures collaborations avec des agences extérieures.

Depuis quand prenez-vous des apprentis ? Quels niveaux ?

J’accueille des designers en apprentissage depuis 2009, aussi bien en BTS design de produits qu’en licence professionnelle design, matériaux et modélisation.

Est-ce que les techniques d’accompagnement changent selon les niveaux / études des apprentis ?

Les apprentis en BTS deviennent « opérationnels » après la première année, c’est-à-dire qu’ils sont à l’aise dans une équipe projet qui peut rassembler chef produit, mécaniciens, électriciens et opticiens. Une période de 3 mois suffit pour un licencié. J’accompagne les apprentis designers via des projets très concrets. En adaptant les sujets à chaque niveau, je tente de transmettre mon expérience sur les procédés, la modélisation, les concepts, les assemblages via le prisme de l’histoire de l’industrie et du design.

Quels sont pour vous les avantages à prendre un apprenti ?

Transmettre son savoir permet de le reformuler pour soi : en faire la synthèse. C’est un exercice tout aussi bénéfique pour l’apprenti que pour le maître d’apprentissage. Un apprenti a un regard neuf susceptible de reconsidérer ce que nous croyons comme établi. Je crois qu’en terme créatif, c’est tout à fait bénéfique.

Pourquoi avoir choisi des apprentis de l’école ?

L’École de design Nantes Atlantique est à ma connaissance la seule à proposer une alternance en design produit. De plus la réputation de l’école n’est plus à faire.

Votre plus beau souvenir en tant que maître d’apprentissage ?

Aucun apprenti n’a quitté l’entreprise sans voir au moins un de ses produits fabriqué et commercialisé, objectif que je me suis fixé.
C’est donc à chaque collaboration un beau souvenir matérialisé par le produit.

Quel temps consacrez-vous en tant que maître d’apprentissage à cette activité / accompagnement apprenti ?

Pas assez à mon goût mais en tout cas autant que mes fonctions me le permettent. Le fait que l’apprenti soit au cœur du bureau d’études permet toutefois un accompagnement au quotidien.

Vous avez l’occasion de former et accompagner deux apprentis de deux formations différentes, comment vivez-vous cette expérience, en quelques mots ?

Au sein de mon service de développement produit, je m’efforce de rassembler les individualités en un collectif innovant. Un apprenti en BTS et l’autre en Licence professionnelle Design, matériaux et modélisation, avec des parcours différents, apportent à ce melting-pot créatif. C’est également pour les étudiants très enrichissant de par leurs expériences croisées.