DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Témoignage de Thomas Lefebvre, étudiant en 3e année du cycle bachelor design graphique

Témoignage de Thomas Lefebvre, étudiant en 3e année du cycle bachelor design graphique

Thomas Lefebvre est étudiant en 3eme année du cycle bachelor Design graphique à l’école. Découvrez son parcours à l’école et sa vision du métier de designer. Retrouvez l’intégralité de ton témoignage dans ce live instagram.

Thomas Lefevre, étudiant en 3eme année du cycle bachelor Design graphique

Titulaire d’un bac ES, et en licence internationale d’économie et gestion, Thomas a choisi de se réorienter et a intégré la première année du Diplôme de design Bac +5. Durant cette année d’exploration et alors qu’il avait envisagé la filière design industriel, Thomas porte son intérêt sur le design graphique. Il réalise un stage au sein du studio Signélazer à Bruxelles et exerce en tant que designer graphique freelance en parallèle de ses études.

Ce qu’il pense de son métier de designer

Ce sont des métiers où on peut vraiment s’amuser. On peut expérimenter avec toujours cette idée en tête de créer du sens et de délivrer un message. Ce qui me fait plaisir c’est de voir concrètement le résultat du travail alors que ça part d’une petite graine dans la tête.

Le designer graphique dispose de trois outils : la typographie, l’iconographie, et le support. Ce qui m’éclate c’est d’essayer de trouver la meilleure combinaison pour pouvoir répondre à la problématique du client.

Je pense que le design graphique à un grand rôle culturel et social, c’est pour ça que plus tard j’aimerais travailler dans le milieu culturel.

Ce que je trouve passionnant, c’est que ce sont des métiers où notre voix résonne, on crée des outils qui permettent de s’exprimer, donc autant en profiter aussi pour mettre en application les valeurs qu’on a envie de défendre !

Ce qu’il envisage en cycle master

J’aimerais aller en cycle master Media Design parce que ce programme va me permettre d’explorer différents types de médias, de travailler sur du numérique comme du print.

Le faire en apprentissage me permettrait de retrouver la réalité du terrain et mettre en pratique mes compétences pour me préparer au monde professionnel.

Idéalement, j’aimerais intégrer une agence ou plutôt un petit studio qui travaille dans le milieu culturel pour des musées, pour des festivals ou pour des théâtres.

Ce qu’il retient de l’approche pédagogique

Ce n’est pas parce qu’on travaille avec des concepts créatifs qu’il n’y a pas de règles à respecter.

Un projet se fait en trois étapes et toujours avec le client en face. Un peu sous forme d’entonnoir : on part d’idées très larges pour arriver avec un projet concret.

Durant la première phase de recherche et de veille, on va analyser le terrain. Ensuite, la deuxième phase consiste à expérimenter et proposer des pistes différentes. Puis le client va sélectionner une des pistes que l’on va développer et concrétiser en phase trois.

Ce qu’il apprécie durant ses études à l’école

La formation en design graphique est assez complète, on va avoir à la fois des cours théoriques et des cours pratiques. On nous enseigne de manière théorique la question du sens et l’histoire du design graphique et on a des cours pratiques où l’on va travailler la typographie, la mise en page, on aborde la question du support.

On travaille avec des sujets et des briefs pertinents qui nous permettent de nous positionner aussi en tant que designers par rapport à nos valeurs.

Les travaux de groupes peuvent être parfois un peu compliqués en termes d’organisation mais nous apprennent à travailler en équipe avec le même objectif : réaliser quelque chose dont on est fier !

Les 4 qualités d’un designer selon lui :

  • Avoir une bonne capacité d’analyse que l’on développe par l’observation sur le terrain et en se cultivant. C’est important de lire des livres, d’aller voir des expositions, de regarder des films et puis aussi d’observer les gens.
  • Avoir des compétences techniques et maîtriser des logiciels pour pouvoir mettre en œuvre rapidement ses idées.
  • Être capable de renoncer à des idées que l’on aime, si elles se sont pas pertinentes pour le projet.
  • Adopter une position en tant que designer : un designer graphique est créateur de sens, et doit être en accord avec ses valeurs.

Revoir le live instagram

Pour découvrir les projets de Thomas sur Instagram : @thomaslefebvre.design