DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Jérémy Cheramy, étudiant en Classe internationale /BDes Brand Design

Jérémy Cheramy, étudiant en Classe internationale /BDes Brand Design

Retour d’expérience d’un designer graphique sur le programme Classe internationale / BDes Brand Design

Après une formation en design graphique, Jérémy a rejoint en septembre 2015 le programme Classe internationale / BDes Brand Design, destiné aux designers graphiques, mais également aux designers produit et espace intéressés par les questions de stratégie de marque. Retour sur son parcours et son expérience…

Jérémy Cheramy

Quel est ton parcours ? Qu’as-tu fait avant d’arriver en Classe internationale Brand design ?

J’ai affiné mon parcours au fil des années. J’ai commencé par un bac pro production graphique au lycée Albert Bayet de Tours (37) où j’ai découvert l’industrie graphique et acquis des bases de mise en page, typographie et pré-press. J’ai ensuite intégré directement un BTS Design Graphique option médias numériques au Parcours Etic de l’Estacom de Blois (41) où j’ai acquis les fondamentaux du design pour créer de cohérentes identités visuelles, du webdesign et du motion design grâce à une méthodologie de projet et de création. J’ai pu effectuer mon stage de BTS à Birmingham dans une petite agence de web design & branding et suis sorti de BTS majeur de promotion, ce qui m’a permis d’intégrer la Classe internationale de L’École de design Nantes Atlantique en septembre 2015.

 

Pourquoi as-tu choisi d’intégrer la Classe internationale de L’École de design ? Pourquoi le programme BDes Brand Design ?

J’ai voulu intégrer la Classe internationale car je voulais rentrer à L’École de design pour faire mon master, ce fut donc la porte d’entrée. Étant un passionné d’identité visuelle à l’époque de mon BTS, mon bagage de graphiste m’a automatiquement orienté vers le Brand Design.

J’ai choisi sans hésiter cette formation pour de nombreuses raisons : la bonne réputation de l’école auprès des professionnels, le programme Brand Design vu comme une spécialisation et bien évidemment l’échange culturel avec nos camarades étrangers et la progression du niveau d’anglais qui va avec (avantage non-négligeable).

Ce qui est donc intéressant, c’est que malgré le fait de ne pas avoir de stage pendant l’année, la formation est professionnalisante de par le projet long. Ce projet s’étend sur tout un semestre et fait l’objet d’un accord de confidentialité, nous avions eu pour rôle de résoudre un problème de cette entreprise en étudiant d’abord leur marché, la concurrence, l’existant, pour ensuite leur proposer des stratégies design répondant au brief. Chaque stratégie devait être argumentée. Nous avons dû prouver l’efficacité de notre stratégie en montrant des exemples qui ont fonctionné utilisant cette démarche. Les propositions ont été très différentes les unes des autres : concepts store, packaging, street marketing, sites internet… Les propositions prouvent que le branding est une véritable solution aux problématiques marketing en sollicitant une vision de design large mais adaptée à un problème précis.

Après cette étape de propositions de stratégie, des concepts précis ont été élaboré, enfin un concept a été retenu pour être réalisé. Chaque étape du projet «phase » a fait l’objet d’une présentation aux clients (en anglais bien sûr), ce qui est très stimulant et gratifiant.

 

Jérémy Cheramy, Nida Ezdi,Nolwenn Godet, groupe d’étudiants formé à l’occasion du workshop international du 4 au 8 avril 2016 et Stefan Bufler

En dehors du projet long, les cours se rapportant le plus à cette spécialité Brand Design sont les workshops et le design graphique. En design graphique nous avons par exemple dû créer une marque de cosmétique naturelle. Encore une fois, le design graphique est précédé d’une étude du marché de la cosmétique, pour ainsi positionner sa marque sur ce marché en fonction d’une cible à déterminer, et des valeurs que la marque véhiculera. Autre exemple avec la création d’une marque d’eau minérale, soit un produit neutre que nous avons dû différencier et positionner.

Récemment, nous avons vécu un workshop international, avec comme professeur Stefan Bufler (Designer Graphique et professeur à Augsburg University of Applied Sciences, Allemagne) accompagné de Jerôme Héno (Designer Graphique et professeur à L’École de design). Nous avons dû en l’espace d’une semaine créer l’identité d’un club d’une phobie inhabituelle. J’ai ainsi pu travailler sur un club pour les globophobes (la peur des ballons de baudruche). Nous avons imaginé l’identité du club et créé son identité visuelle, pour ensuite l’appliquer et l’adapter à un poster de recrutement ou une App, une en-tête de lettre et la carte de membre du club ainsi que l’endroit où le club se réunirait.

Dans le cadre du programme, nous avons également la chance de nous exprimer sur d’autres matières comme :

  • le projet bachelor (résoudre un problème par une solution de design en autonomie durant l’année) qui nous permet de faire du design graphique, du design produit, du design d’interactivité... selon nos projets et envies;
  • le visual art pour s’exprimer plastiquement.
Jérémy CHERAMY, Nida EZDI, Nolwenn GODET, groupe d’étudiants formé à l’occasion du workshop international du 4 au 8 avril 2016

Qu’est ce qui te plait le plus au sein de cette formation (cours, ambiance, programme...) ? Quels sont pour toi les atouts de cette formation ?

Ce qui me plait le plus dans cette formation c’est l’approche du design en lui-même. Cela m’a permis de compléter les process de designer graphique que j’ai acquis en BTS par une approche plus globale (stratégie, étude de marché, propositions de concepts puis réalisation). Le travail d’équipe est aussi un challenge intéressant auquel je n’étais pas habitué permettant de me préparer pour l’intégration en agence/entreprise. Mais la singularité de cette classe, c’est surtout l’échange que l’on a avec nos amis étrangers.

Après la Classe internationale, Jérémy a continué ses études au sein d’un programme de cycle master en apprentissage au sein de L’École de design. Il a effectué son apprentissage au sein de l’agence Graphéine Lyon (identités de marques). Très heureux de pouvoir terminer ses études par un projet d’alternance, Jérémy a été diplômé du Diplôme de design bac +5 en 2018.