DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Témoignage de maître d’apprentissage : Matthieu Théaudin, designer chez Phytolab

Témoignage de maître d’apprentissage : Matthieu Théaudin, designer chez Phytolab

Depuis plusieurs années, Matthieu Théaudin, designer d’espace chez Phytolab accueille des apprentis en BTS Design d’espace au sein de cette agence nantaise. Il nous parle de cette expérience fructueuse...

 

 

Photo : Jean-Charles Quéffelec

 

Pourquoi choisir un apprenti designer ?

L’agence Phytolab est favorable à l’accueil d’un apprenti designer du fait de notre structure pluridisciplinaire (paysagistes, architectes, urbanistes, designer, écologue) et de la diversité des projets sur lesquels nous sommes amenés à travailler. Ce cadre de travail permet à l’apprenti de s’enrichir d’une bonne sensibilisation à la culture de l’agence (connaissances générales, méthodes et outils de travail). L’apprenti est une aide opérationnelle, mais aussi un enrichissement pour l’agence.

 

Quels profils d’apprentis recherchez-vous en priorité ? En d’autres termes, quels sont vos critères de sélection ?

En règle générale, nous essayons de rencontrer plusieurs « futurs apprentis ». L’apprenti ne doit pas nécessairement avoir un parcours en lien avec notre domaine d’activité.

L’objectif de l’apprentissage est d’accueillir un apprenti pour qu’il apprenne ! C’est pour cette raison que nous prêtons une attention plus particulière à sa curiosité, sa culture générale, sa sensibilité et à son intérêt au sens large pour ce qui peut être défini par le design (design d’espace, de produits etc.).

La phase opérationnelle vient naturellement au fur et à mesure de la formation.

 

Quai Provost et site Bikini à Le Pellerin (Loire Atlantique) - conception Phytolab

 

Quelles sont vos attentes / exigences quant aux apprentis que vous embauchez ?

Dans un premier temps, l’apprenti doit se confronter à différents outils, et au fil des différentes sessions au sein de l’agence, en acquérir les différentes facettes (avantages, inconvénients) et apprendre à les combiner.

L’apprenti est amené à travailler sur différents projets selon le planning interne. Cette première phase d’adaptation lui permet d’intégrer une méthodologie de travail par phase, et au contact des différents acteurs d’un projet (maîtrise d’ouvrage, bureaux d’études, entreprises…).

 

Dans un second temps, l’objectif de la deuxième année est que l’apprenti devienne autonome sur les différentes missions qu’il est amené à réaliser (esquisses, dessins, plans…). Il doit pouvoir s’adapter simplement, se confronter à des projets avec des intentions et des contextes différents, et surtout prendre du plaisir dans son travail !

 

Nos apprentis apprennent beaucoup aux côtés de leurs maîtres d’apprentissage. Pourriez-vous nous dire quels avantages cette formule représente pour un jeune designer ?

L’apprentissage permet d’avoir un échange permanent avec le milieu professionnel. Le maître d’apprentissage a pour rôle de transmettre un savoir-faire, une expérience, des conseils tout au long de la formation. L’apprenti peut ainsi comparer et juger son travail à la fois sur des projets réalisés à l’école et sur les projets professionnels menés sur son lieu d’apprentissage. Cette formule permet à l’apprenti de se rendre compte plus rapidement vers quel domaine d’activité il souhaite s’orienter après sa formation (paysage, design intérieur…).

La formation en apprentissage est, à mon sens, une formation accélérée qui permet d’être plus opérationnel, et surtout d’avoir une vision plus concrète du métier de designer.

Parc de La Minais à Sainte-Luce sur Loire - conception Phytolab

 

À l’inverse, qu’est-ce que la présence d’un jeune designer en apprentissage apporte à la dynamique de Phytolab ? Qu’avez-vous appris aux côtés des apprentis qui se sont formés chez vous ?

 

En entrant au sein de l’agence Phytolab, l’apprenti est considéré immédiatement comme « phytolabien » ! Il participe à une grande partie des projets sur lesquels nous travaillons, ce qui amène un peu de folie dans la vie de l’agence…

En toute logique, c’est très enrichissant pour l’agence d’accueillir régulièrement un apprenti curieux.

Cela permet d’avoir un regard plus critique et synthétique sur notre travail. Les échanges sont réguliers et riches d’enseignement. En tant que maître d’apprentissage, le rôle d’accompagner l’apprenti tout au long de sa formation permet aussi d’avoir un lien plus direct et dynamique avec le réseau design local.

 

Y a-t-il un exemple de collaboration remarquable avec un (ou plusieurs) apprenti(s) que vous souhaiteriez partager avec nos internautes ?

Les deux derniers apprentis du CFA de L’École de design avaient chacun un parcours particulier, avec une culture personnelle singulière. Ils ont su s’enrichir via leur formation et ont su en profiter pour prendre des orientations professionnelles ou continuer leur formation en lien avec leurs aspirations.

Nous gardons un très bon souvenir de leur passage à l’agence et nous gardons un contact permanent avec eux depuis leur départ de Phytolab. Nos routes se croisent régulièrement…