DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Inventer l’action publique de demain

Inventer l’action publique de demain

Comment le design peut-il aujourd’hui contribuer à réinventer l’action publique ?

Le 11 avril 2017 était publié l’appel des « designers de la république » pour promouvoir une véritable politique du design en France. Face à nos institutions vieillissantes qui, pour certaines, ont raté le coche de la transition numérique et ne parviennent plus à répondre aux besoins des citoyens, certains designers et acteurs de la société civile se mobilisent. Comment le design peut-il aujourd’hui contribuer à réinventer l’action publique ? Au delà du simple audit, il permet de mettre en lumière le fonctionnement des institutions et de repenser totalement la notion de service public. Face à une réforme urgente de l’appareil de l’état, de plus en plus de collectivités passent le cap et se tournent vers ces nouveaux programmes de recherche-action auprès de chercheurs, designers et bureaux d’études urbains. De leur côté, les écoles se mobilisent avec par exemple L’École de design Nantes Atlantique qui inaugurait en mars 2017 la chaire de « Design et action publique innovante », témoignant du fait que l’innovation est au cœur du renouveau démocratique.

La table-ronde organisée par l’European Lab le 26 mai 2017 à Lyon sur la thématique « Le design au service du renouvellement des politiques publiques » a réuni Gaël Guilloux, directeur du Design Lab Care et de la chaire Design & Action publique innovante au sein de L’École de design, Olivier Ryckewaert, animateur de la communauté des fonctionnaires territoriaux intéressés par l’innovation publique autour du CNFPT (Centre National de la Fonction publique Territoriale), François Jegou, fondateur du laboratoire de recherche Strategic Design Scenarios, professeur de design, Design manager du Laboratoire des Usages et Pratiques Innovantes de la Cité du Design de Saint-Etienne. La modération de la table-ronde était assurée par Gauthier Roussilhe, designer et co-fondateur du studio FLAIR qui travaille sur la notion d’éthique dans le design.