Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Stage de 4ème année chez Suez à Sydney, une belle expérience partagée.

Stage de 4ème année chez Suez à Sydney, une belle expérience partagée.

Ophélie Brunet, actuellement en 1ère année de cycle master, fait son stage obligatoire de 4 mois à Sydney chez Suez. Ravie de son expérience, elle nous fait partager son quotidien professionnel avec son maître de stage, Joseph Lewis, designer graphique se

 Pourquoi ce stage en Australie ?

Ophélie Brunet : Ayant déjà expérimenté le travail en studio, j’ai souhaité pour ce second stage m’essayer au travail d’un designer intégré dans une entreprise multinationale.
Travailler pour Suez est à la fois excitant pour tous les enjeux internationaux qu’elle implique mais c’est aussi une expérience enrichissante et gratifiante. En Australie, le statut de stagiaire en tant que tel n’existe pas, ou du moins, il n’a rien à voir avec celui que l’on donne en France. Dès mes premiers pas dans la société, on m’explique qu’ici c’est à moi de prendre les décisions. Bien sûr je peux demander des conseils, mais c’est à moi de prendre les devants et de proposer des idées. Je ne suis pas ici une stagiaire, je suis une employée, une designer.

 
Quelles missions sont confiées au stagiaire ?

Ophélie Brunet : On m’a confié un projet de rebranding pour la nouvelle marque Suez Organics Solutions. Je dois oeuvrer seule et décider de ce que je veux faire de cette marque. Les premiers mois sont assez terrifiants mais très vite, on s’habitue, on ose plus et on s’étonne de la liberté créative qui nous est offerte. Je suis actuellement en train d’organiser mon premier photoshoot pour la couverture des flyers que j’ai réalisé et qui sont d’ailleurs susceptibles d’être publiés mondialement aux vues des retours positifs des bureaux Australiens et Français !

Joseph Lewis : Ophélie a joué un rôle significatif dans le service Marketing et Graphic Design au cours de ces derniers mois. Durant cette intense période, elle a réorganisé la division interne de notre activité. Ceci a grandement soulagé la charge de travail de notre équipe, qui a elle-même fortement apprécié cette contribution. Ophélie a fait preuve d’autonomie et a obtenu des résultats novateurs et de grande qualité. Avoir un oeil neuf sur nos problématiques nous a été fortement utile. Ophélie s’est très bien adaptée à la culture et à l’organisation de travail de notre équipe. Elle est méthodique et sait résoudre elle-même les problèmes. Cependant, elle n’hésite pas à solliciter de l’aide en cas de souci. Ceci a permis un travail fluide et sans retard.

Qu’allez-vous retenir de cette expérience professionnelle ?

Ophélie Brunet : Si je pense maintenant savoir que je préfère le travail en studio, cette expérience m’a cependant appris à oser d’avantage. J’ai pris confiance en mon travail et je m’estime plus autonome qu’auparavant.

Joseph Lewis : À coup sûr, Ophélie nous manquera, que ce soit pour sa personnalité, facile à vivre, sa profonde éthique de travail et son intérêt manifeste pour le design. Nous restons très impressionnés par l’éthique de travail et les compétences en matière de design de notre stagiaire, et regrettons déjà son départ.

 

Contact

Sarah Démery
Chargée des stages et relations entreprises
s.demery@lecolededesign.com