Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Un séminaire de recherche en design à l’India Studio

Un séminaire de recherche en design à l’India Studio

Mudita Pasari partage avec nous son expérience du séminaire de recherche en design qu’elle a animé en qualité de conférencière pour les étudiants en MDes Design et interculturalité à l’India Studio.

Mudita Pasari

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Indienne. Je suis Narrative and Strategic Designer. À ce titre, mon activité s’étend de la recherche en design intensive à la consultation / recommandation et la conception d’interventions pédagogiques. J’ai commencé à enseigner en 2018 après avoir obtenu mon master de formation au design.

Vous avez récemment animé un séminaire de recherche en design avec les étudiants de l’India Studio. Quels étaient les objectifs de ce séminaire?

L’objectif du séminaire de recherche en design était de présenter aux étudiants en 1e année de MDes Design et interculturalité la complexité de la recherche en design (en particulier dans un pays étranger) et leur faire comprendre qu’un design réussi est intrinsèquement lié à une recherche minutieuse et éthique.

Quels ont été les thèmes abordés ?

Les thèmes abordés couvraient les multiples aspects de la recherche.

Nous appuyant sur l’exemple de 6 solutions différentes pour un problème similaire, nous avons retracé les méthodologies de recherche utilisées par les différentes personnes :
• nous avons tenté d’identifier les avantages et les inconvénients de chaque direction,
• les étudiants ont ensuite établi un lien entre la recherche en design et leur propre pratique et ont réalisé des travaux sur le terrain,
• à partir d’une simple observation dans la rue, les étudiants ont pu découvrir différentes méthodes d’inventaire, d’analyse et de représentation de la recherche.

À la fin du séminaire, chaque étudiant a pu partager une représentation visuelle complète de la recherche menée par chacun d’entre eux.

Les sujets choisis par les étudiants étaient entre autres :
1. pertinence socioculturelle du khôl à travers le prisme des enfants,
2. les mouvements dans la rue et son interconnectivité avec la communauté locale,
3. la superposition de l’ornementation dans les transports locaux et sa probable signification.

Que pensez-vous du travail effectué par les étudiants français ?

La plupart des étudiants étaient désireux d’apprendre et d’essayer quelque chose de nouveau. Chaque étudiant s’est investi dans son sujet et a décidé de prendre sa tâche très au sérieux.
C’est leur motivation à apprendre et à découvrir la recherche en design à travers un processus pratique qui a fait le succès du séminaire.

Existe-t-il des différences d’enseignement entre les étudiants français et les étudiants indiens ? Si oui, lesquelles ?

Les étudiants français apportent une tout nouvelle perspective à l’environnement indien. Certaines choses (concernant la culture locale) qui sont tenues pour acquises par les étudiants indiens, ont été remises en question par les étudiants français, ce qui a donné lieu à de nombreuses discussions socio-économiques et culturelles intéressantes autour de la table.

Que pensez-vous de cette expérience d’enseignement en séminaire ?

J’adorerais faire d’autres conférences ou séminaires à l’India Studio, car ce fut une expérience très enrichissante pour moi. J’ai été très impressionnée par le travail produit par les étudiants et leur perspective unique ajoutée à mon expérience d’enseignement en tant que designer. De plus, j’ai grandement apprécié d’enseigner à un plus petit groupe d’étudiants (par rapport à des effectifs plus nombreux), car cela m’a donné l’occasion d’apprendre à connaître chaque élève et de partager des méthodologies et des avis utiles pour eux et pour leurs projets.