DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Sciences du design 15, Enseigner le design

Sciences du design 15, Enseigner le design
#Design global

Sciences du design 15

Le quinzième numéro de Sciences du design est désormais disponible en libre accès sur Cairn

La revue Science du design inaugure avec ce nouveau numéro un libre accès intégral immédiat aux articles, y compris pour les numéros des deux dernières années qui étaient encore sous embargo.

« Enseigner le design » est le premier numéro entièrement consacré au thème de l’enseignement du design. Il a été coordonné par Jérôme Dupont (université de Nîmes, France), John Didier (Haute École Pédagogique de Vaud, Suisse) et Catherine Nadon (Université du Québec en Outaouais, Canada). L’extension des champs d’application du design, la multiplication des offres de formation et le développement du design en tant que discipline de recherche ont ouvert de nouvelles modalités de mise en œuvre dans les pratiques d’éducation au design. Les auteurs et autrices de ce numéro apportent une précieuse contribution à la compréhension de ces évolutions et aux questions qu’elles soulèvent.

Rédaction en chef de Sciences du Design

  • Stéphane Vial, Université du Québec à Montréal
  • Jocelyne Le Boeuf, L’École de design Nantes Atlantique
  • Sébastien Proulx, The Ohio State University


À propos de Sciences du design


Sciences du Design est une revue internationale, à comité de lecture et en langue française, de recherche scientifique en design. Elle a été fondée en 2015 par Stéphane Vial et Alain Findeli, avec le soutien de ses partenaires fondateurs, l’Université de Nîmes, la Haute École d’Art et de Design de Genève, L’École de design Nantes Atlantique, Strate École de design, et de Kedge Design School, La Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design (FAAAD) de l’Université Laval (Québec), CY École de design à l’Université de Cergy-Pontoise, Orange et EDF. Elle bénéficie de l’appui de l’Université du Québec à Montréal.


À lire également