Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Rénover la gare de Penhoët à Saint Nazaire

Rénover la gare de Penhoët à Saint Nazaire
#espace #partenariats

Au printemps 2012, 18 étudiants en 3ème année de design d’espace ont planché sur le projet de revalorisation de la gare de Penhoët. Leurs travaux ont fait l’objet d’une exposition donnant aux habitants une chance d’exprimer leur avis.

Le Container, par Claire Chatelier et Matthieu Courtin

Le design comme médiateur

La gare de Penhoët, qui desserre bon nombre d’entreprises, parmi lesquelles les chantiers STX et l’usine Airbus, ainsi que les habitants du quartier, voit s’arrêter quotidiennement 18 trains régionaux. Dans le but de la redynamiser, elle a participé au projet européen Cityzen Rails (le rail pour et avec les citoyens) dont l’objectif était de renforcer l’usage du rail par des projets impliquant les citoyens sur la période 2012 - septembre 2015. La Région Pays de la Loire a souhaité mener une démarche de consultation des usagers et des riverains sur le projet de rénovation de cette halte ferroviaire. Carole Gary, en charge du projet à la Région Pays de la Loire, a ensuite demandé à L’École de design d’imaginer des concepts d’aménagement afin de disposer d’approches différentes invitant au dialogue avec le public et les acteurs du projet. L’étude s’est associée aux professionnels de Réseau Ferré de France et Gares et Connexions pour permettre aux étudiants de disposer d’une connaissance des contraintes techniques afin de rendre les projets le plus réalistes possible.

Œuvres symboliques, par Simon Denis et Bérénice Mensier

9 projets exposés

Les étudiants ont ainsi imaginé 9 projets de revalorisation de la gare de Penhoët et de ses abords. Leurs travaux ont fait l’objet d’une exposition du 5 au 23 février à la mairie annexe de Méan - Penhoët, puis à l’Hôtel de Ville du 26 février au 9 mars. Lors du vernissage de l’exposition, Joël Batteux, maire de la ville de Saint Nazaire et Gilles Bntemps, vice-président du Conseil régional ont salué la qualité de ces travaux.

Par la suite, une concertation est organisée sous forme de questionnaire pour recueillir les avis des usagers et habitants des quartiers de Méan-Penhoët et Herbins. Les visiteurs avaient par ailleurs la possibilité de voter pour leur projet préféré.


Clichés, par Raphaël Goute et Claire Thierry