DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Quand le design s’invite au musée

Quand le design s’invite au musée

Les étudiants du BTS DCEV de L’École de design ont été sollicités afin d’imaginer la scénographie pour l’accueil des équipes lors de l’événement Museomix en novembre 2013.

Museomix est une communauté collaborative dont l’une des missions est de favoriser réflexions et actions autour de musées ouverts à tous et en évolution avec leurs utilisateurs. L’un des principaux axes de ces travaux de laboratoire consiste à élaborer de nouveaux dispositifs de médiation.

Les manifestations organisées par Museomix pour leur 3e édition (du 8 au 10 novembre 2013) ont pris de l’ampleur en se déployant sur 6 sites en France et à l’étranger dont Nantes, au château des ducs de Bretagne.

8 équipes pluridisciplinaires devaient y travailler pendant 3 jours sur des dispositifs alliant maîtrise des contenus, technologie, design et médias. Ces expérimentations devaient ensuite être mises à la disposition du public pour une validation en conditions réelles.

Museomix, c’est aussi un événement festif qui transforme le site d’accueil en atelier expérimental géant. Pour accueillir les participants, L’École de design Nantes Atlantique a été sollicitée par le Museomix du Château des ducs, pour réfléchir à l’organisation et à la signalétique des espaces accueillant ces équipes de travail.

Les étudiants du BTS DCEV, sous la conduite de Marie-Agnès Revert et Anne Guillois, ont alors imaginé une scénographie éphémère.

Trois groupes de travail ont chacun élaboré un projet. Ces 3 projets ont ensuite été présentés à l’équipe Museomix. Le projet retenu a été celui porté par Clémence Guillemyn, Charlène Airaud, Coralie Deborde et Laurianne Barbato. Il était centré autour du concept de la ruche, du fourmillement d’idées, de la communauté, avec l’hexagone comme module et motif de base.

Toute la classe s’est alors mobilisée autour du projet retenu et s’est répartie le travail pour décliner les phases suivantes : mises au point, dessins des formes à réaliser, construction des dispositifs pour prêt-à-poser, graphisme et enfin installation in-situ avec les équipes techniques du musée.

Le travail, l’implication ainsi que l’attitude très professionnelle des étudiants de L’École de design ont été unanimement appréciés par l’équipe Museomix. Ils ont ainsi trouvé le rendu très ajusté à l’usage requis et conforme au cahier des charges initial.