DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Impacts#7 – Inciter les franciliens à privilégier les déplacements doux : le défi de Caroline Kermarrec à la MAIF

Impacts#7 – Inciter les franciliens à privilégier les déplacements doux : le défi de Caroline Kermarrec à la MAIF

Comment faire en sorte que les mobilités des Franciliens, autres que transports en commun et voitures individuelles, deviennent des options du quotidien ?

C’est le challenge relevé par Caroline Kermarrec à la MAIF, grâce à la conception d’une solution de paiement unique qui privilégie les déplacements plus éco-responsables.

Diplômée en 2014 après le cursus Management du design et innovation en alternance au Département de Loire-Atlantique, elle prend le poste nouvellement créé de Service Designer à la MAIF, assureur mutualiste, en 2015. À la croisée du design de services et du design des politiques publiques, elle mêle depuis innovation, expériences usagers et écosystèmes urbains notamment au travers du Pass Mobilités.

Scénario d’usage du Pass Mobilités

“Développer de nouvelles formes d’usage”

Le Pass Mobilités est un mode de paiement pour tous les déplacements éco-responsables : doux comme le vélo, la marche à pied ou la trottinette ou partagés comme les transports en commun, l’auto-partage et le covoiturage.

La mobilité en Ile-de-France évolue à la vitesse de la lumière. La volonté de la MAIF est de développer un écosystème disruptif de mobilité personnelle et d’encourager les usagers à réduire l’usage du véhicule personnel et celui des transports en commun lors des périodes de congestion. Ceci en apportant plus de choix et plus de confort dans l’utilisation des mobilités douces.

L’objectif pour la MAIF, assureur mutualiste, est de développer de nouvelles formes d’usage et de nouveaux enjeux sur le développement” explique Caroline qui occupe à la fois un poste de designer de services et de stratégies. Cette carte de crédit, développée par la start-up Modalizy, a été augmentée de plusieurs services, fruit d’une open innovation menée en collaboration avec les partenaires de la MAIF (Ville de Paris, Shell, Europcar). 83% des bêta-testeurs déclarent avoir essayé au moins nouveau mode de transport grâce à l’expérimentation.

“Il faut pouvoir se mettre à la place de l’utilisateur”

"Après 4 mois de phase préparatoire, l’étape le plus enthousiasmante est lorsque l’on voit le service qui commence à prendre vie et notamment lorsque nous avons recueilli les premiers feed-back des bêta-testeurs” indique Caroline qui se reconnaît dans les valeurs portées par la MAIF, à savoir favoriser des services plus vertueux pour accompagner la mobilité.

Comprendre les enjeux de l’expérience utilisateur est une question centrale pour cette designer et cet objectif mobilise une démarche, proche de l’ethnologie "car, il faut pouvoir se mettre à leur place”, mais aussi, "être compris par l’ensemble des collaborateurs en interne, du développeur au conseiller commercial”.

“Il est nécessaire pour les jeunes designers d’aller explorer les nouveaux territoires, là où le design n’existe pas encore”

"Le design de service se développe de plus en plus dans les collectivités territoriales et les grandes entreprises” constate Caroline. "Avec l’arrivée de nouvelles technologies et de nouveaux acteurs, les designers doivent être en mesure de s’adapter à de nouveaux marchés. Il est donc nécessaire pour les jeunes designers d’aller explorer les nouveaux territoires, là, où le design n’existe pas encore” conseille-t-elle, "car, c’est une véritable carte blanche et une promesse d’expériences très enrichissantes”.