DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Part de rêve expérimente VR4D

Part de rêve expérimente VR4D

L’agence nantaise Part de Rêve, partenaire du projet, a pu expérimenter l’outil VR4D au travers d’un projet prospectif avec Bénéteau portant sur une embarcation pour la pêche et la promenade.

L’ambition de VR4D est de proposer une nouvelle alternative à la maquette échelle 1 pour des projets qui nécessitent une prise en compte de données ergonomiques pendant la conception, de les tester, de les valider ou simplement d’évaluer la dimension spatiale d’un espace restreint.

Le cas d’étude sur lequel Part de Rêve a expérimenté et testé la plateforme d’immersion VR4D est un Antares 8, bateau de plaisance de huit mètres dédié à deux usages distincts : la pêche et la promenade.

Une méthodologie différente
Dans le cadre de ce projet, les designers de Part de Rêve, Jean-Yves Guillet et Bertrand Letourneur, ont du adapter leur méthodologie de travail à ce nouvel outil et accepter de ne pas avoir recours aux maquettes et volumes, ce qui s’apparente pourtant au sceau de fabrique de l’agence et à leur pratique du projet design.

Croquis de recherche - silhouette en vue de profil
Sas cube VR4D - Expérimentations et validation

Leur plan de travail a donc été le suivant :

1 - Analyse du produit, des espaces disponibles et des fonctions inhérentes à la pêche d’une part, et la promenade d’autre part.
2 - Axes de recherche, identification de pistes liées aux pratiques nautiques
3 - Recherche de concepts innovants pour ces pratiques en privilégiant l’usage et l’ergonomie (synthèse de l’analyse, modélisation de l’avant-projet en CAO Solid Works et exportation des fichiers vers Clarte).
4 - Validation des premiers sketches et amendements (essais d’une tablette 2D et logiciel de conception, simulation et expérimentation 3D dans le SasCube, expérimentation de correctifs in situ).
5 - Modification des fichiers CAO.
6 - Réalisation d’un dossier de fin de projet (correctifs des fichiers de l’avant-projet, exportation des fichiers à Clarte).
8 - Validation dans le sas cube du projet, des espaces définis et des circulations

Ceci aboutit à différents concepts imaginés et développés (portant sur la circulation intérieure/extérieure, la timonerie, les options confort et sécurité, la cuisine extérieure, les bains de soleil, le cockpit et la plage de bain ou l’esthétique de l’Antarès). Toutes ces options a pu être testées dans le SasCube à l’échelle 1.

Projet - Développement Design

Quelles conclusions peut-on en tirer ?
Un travail en trois dimensions est incontournable dans le contexte de l’Antares 8, l’expérimentation de la plateforme VR4D répondait donc parfaitement à ce projet.
Les designers de l’agence Part de Rêve sont, in fine, assez convaincus par l’outil pour la validation de concepts, la vérification de données d’usage et d’ergonomie, l’adaptation et la transformation de données dimensionnelles. Il est aisé, par exemple, de modifier la hauteur d’une assise ou élargir un passage entre deux obstacles.
Ce dispositif complète la panoplie d’outils existants pour la conception de produits et particulièrement lorsqu’il est utile d’appréhender, d’expérimenter, ou de valider des concepts à l’échelle 1.
Depuis deux ans, début de la mise en place de VR4D, le dispositif a considérablement évolué dans son ergonomie et son efficacité. Le rendu 3D dans le SasCube est devenu assez surprenant de réalisme. Les déplacements physiques dans le volume sont saisissants et utiles dans l’appréhension de la relation corps/produit.
En revanche, certaines fonctionnalités restent encore à améliorer pour accroître l’efficacité de la conception dans le SasCube.

VR4D offre une perception essentiellement visuel et basé sur la simulation : on ne peut pas encore toucher ou ressentir. Les maquettes quant à elles ont par définition une réalité matérielle mais ne restituent pas une image de produit fini comme ce peut être le cas avec VR4D.

C’est la démonstration de la complémentarité de ces deux outils, mais n’est-il pas imaginable que d’ici quelques années ces deux approches s’associent : la réalité virtuelle et l’ébauche matérielle de volumes ou la conjonction entre le monde du prototypage rapide et la plateforme VR4D, un dessein pour l’avenir du design et la conception de produit.

Jean-Yves GUILLET et Bertrand LETOURNEUR,
Designers, Agence Part de Rêve
part-de-reve@wanadoo.fr