DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Le design chez Castorama : Elise VALLÉE, Damien URVOY et Arthur BRAULT - Alumni 2008 et 2010

Le design chez Castorama : Elise VALLÉE, Damien URVOY et Arthur BRAULT - Alumni 2008 et 2010
Elise VALLÉE, Damien URVOY et Arthur BRAULT (Alumni 2008 et 2010), designers chez Castorama (Groupe Kingfisher)

« Savoir anticiper et (…) trouver les meilleurs compromis pour intégrer les contraintes ».

« Dans la grande distribution, on crée grâce aux contraintes », lancent Damien, Élise et Arthur, designers chez Kingfisher (dont dépend Castorama), « et c’est un vrai challenge !
Les impacts économiques sont très importants. Aussi le design doit s’adapter au prix et non l’inverse car cet élément est déterminant et incompressible » explique le trio qui n’hésite pas à se définir comme des « designers très pragmatiques ».
C’est dans cette démarche, qu’ils ont conçu une gamme complète d’outils de taillanderie et une tondeuse « prête en dix secondes ».
Faciliter la mise en service d’une tondeuse, prévoir un rangement pratique et compact, concevoir un sécateur léger et solide pour les jardiniers en herbe. Le principe de ces trois designers est toujours « de se mettre dans la peau de l’utilisateur ».
« Lorsque l’on est baigné dans l’univers industriel, il faut savoir anticiper et essayer de trouver les meilleurs compromis pour intégrer les contraintes » expliquent les trois collègues.
« Et même si les projets ne semblent pas toujours très sexys dans la grande distribution», ils se réjouissent de travailler, au quotidien, sur une grande diversité de produits qui va des pinceaux aux barbecues en passant par l’ameublement.

« Il faut expliquer son métier avant son projet »

La cellule design du groupe Kingfisher Sourcing & Offer étant assez récente, ils doivent en revanche prouver leur légitimité. « Il faut expliquer son métier avant son projet » regrettent-ils parfois. « Très souvent, on se représente le design comme de la décoration contemporaine et nous devons souvent faire de la pédagogie pour expliquer ce qu’est vraiment le processus du design. »
Aussi, ils conseillent aux jeunes étudiants de « choisir leur secteur d’activité par rapport à soi et pas seulement par rapport à l’image que l’on veut renvoyer aux autres», mais aussi de ne pas avoir peur de s’éloigner des clichés du design véhiculés par certaines émissions de télévision.
D’ailleurs les trois complices qui ne manquent pas d’autodérision, partagent le goût des objets sobres sans détail superflu. Ils espèrent, dans les années à venir, garder cette passion qui les relie à leur métier et «continuer à rendre les produits plus malins ».

NDLR : L’interview a été réalisée en mars 2015. Depuis Damien Urvoy a rejoint l’équipe de design de Carrefour à Shanghai pour un poste de Design Manager (Design & Packaging).