Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Le designer, l’urbaniste et le développement durable de la ville

Le designer, l’urbaniste et le développement durable de la ville

Un dialogue s’est engagé entre les designers et les urbanistes vendredi 6 novembre dernier à l’Ecole d’Architecture de Nantes lors d’ateliers croisés dans le cadre de l’édition 2015 de l’Observatoire de la Ville sur le thème « Réver(cités) ».

Durant cette rencontre, les étudiants des formations en programme de cycle master du Design Lab Ville durable (L’École de design Nantes Atlantique) et Master Villes et Territoires (Université de Nantes) ont partagé leur expérience de terrain et les résultats préliminaires de recherches menées depuis le lancement des ateliers en février 2015.
Gabriel Gavira, Mélina Réjent, Pacôme Le Rouge de Rusunan, Mathieu Michaud, Thomas Minier, Thibaud Leduc, Alexi Rocher, François Cattoni, Emmanuelle Pajot, Thibaud Moinard, Aurélien Ballandras et Marie-Anaïs Bluteau, étudiants en 2e année de master à L’École de design, ont ainsi participé à cette journée du 6 novembre.

La matinée aura permis aux différents groupes d’étudiants de faire le point sur l’avancée de leurs travaux respectifs et de discuter des approches, méthodes, postures du designer et de l’urbaniste par rapport à la question de la réversibilité. L’ensemble des étudiants impliqués dans les ateliers Rever(cités) ainsi que les enseignants de chaque formation ont assisté et participé en plénière à cette demi-journée (H. Dang-Vu, S. Vernicos, L. Devisme, F. Legros – Ch. Vignaud, F. Orsoni).
L’après-midi s’est organisé par atelier : les groupes d’étudiants ont travaillé collectivement sur leurs ateliers (friche industrielle, tiers-lieux, réversibilité et résilience urbaine). L’objectif étant de définir par sujet, un plan de travail qui permette d’optimiser au mieux les compétences de chaque groupe (designers et urbanistes), de clarifier la méthodologie choisie et de définir les formes de rendus de ces ateliers.
A l’issue de nos recherches croisées, l’Observatoire de la Ville proposera une exposition des travaux de tous ses contributeurs à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine et présentera les travaux des 2 formations à Nantes en 2016.

 

Dans un contexte où la construction neuve tend à décliner au profit de la réhabilitation du cadre bâti existant, les recherches des étudiants portent essentiellement sur les questions des modalités de production de nouveaux espaces de vie, de collaboration interdisciplinaire, d’intégration des habitants dans les décisions, à partir de situations concrètes. La DDTM44 et la commune d’Issé d’une part, qui interroge l’avenir d’une friche industrielle dans la commune et la communauté de communes du castelbriantais et le Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire d’autre part, qui questionne la notion de tiers lieux comme une figure de densification des zones péri-urbaines et rurales.

Cette perspective de collaboration devrait alors permettre d’élargir la vision de chacun, redéfinir ce que veut dire « fabriquer la ville » aujourd’hui suivant des niveaux de réalités différents. Si l’aménagement des espaces urbains est à la croisée de la technique, du droit et de la composition architecturale, il doit simultanément faire face à de nombreuses incertitudes sur ces mêmes points, l’acceptation des nouvelles règles d’usages n’étant pas le moindre.
Tout au long de cette journée, nous avons surtout fait l’expérience d’une certaine compétence relationnelle de part et d’autre et cette collaboration promet d’ouvrir une réflexion collective sur le développement durable des villes aujourd’hui et demain.

Christine Vignaud
Responsable pédagogique cycle master Ville durable