DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Le double diplôme avec IEMN-IAE facilite la fibre entrepreneuriale des étudiants

Le double diplôme avec IEMN-IAE facilite la fibre entrepreneuriale des étudiants

Retour sur le parcours de Julie Labbé, diplômée en 2012, qui a créé son entreprise. La combinaison des acquis du diplôme de designer et du Master professionnel Administration des entreprises, option “Projet d’innovation et entrepreneuriat” l’y a conduit tout naturellement.

Peux-tu nous présenter ton parcours d’étudiante ?

J’ai passé mon baccalauréat Art Appliqués puis opté pour le BTS Design d’espace en apprentissage. Après deux années d’expériences dans une agence d’architecture et le diplôme en poche, j’ai travaillé pendant un an comme dessinatrice DAO. Mais l’envie d’apprendre et d’approfondir ma méthodologie était forte et j’ai choisis de reprendre le chemin de l’école à la rentrée suivante. En dernière année du cycle master, j’ai choisi de faire le double diplôme avec l’IEMN-IAE de Nantes en parallèle de mon projet de fin d’études. Ce double diplôme fut pour moi une sorte de révélation, j’étais devenue un designer en mesure de comprendre les éléments liés à la gestion d’une entreprise. Je m’étais ouverte de nouvelles portes et je pouvais désormais interagir avec de nouvelles figures professionnelles.

Quels ont été les éléments déclencheurs pour la création d’Izmade ?

J’ai réalisé mon stage de fin d’études dans une association située à Turin (Izmo) qui travaille sur les problématiques liés à l’espace public : analyse du territoire, formation, parcours participatifs, conception et auto-construction à partir de matériaux de récupération. Parmi eux, 4 personnes (architectes et designers) avaient en tête depuis quelques temps un projet : entreprendre la création d’une entreprise de conception et production de mobilier réalisé à partir de matériaux de récupération. J’ai vu dans ce projet la possibilité de mettre en pratique mes deux formations. Nous nous sommes lancés tous les 5 en septembre 2012 avec un objectif : réaliser une première collection tout en étudiant en parallèle la viabilité du projet, Izmade est né.

Etudiante, tu souhaitais déjà créer ta propre structure ?

Avant ma 5e année, j’espérais un jour pouvoir avoir ma propre entreprise, rencontrer les bons partenaires et ce, après quelques années d’expériences dans différentes structures. Les choses sont allées bien plus vite que prévu. La réalisation de mon projet de fin d’études m’a poussée vers une autonomie quasi-totale et la formation à l’IAE m’a fait découvrir les outils et les langages de la gestion d’entreprise. La rencontre avec mes collègues actuelles et la création d’Izmade semblaient être dans la continuité de ma scolarité.

Équipe Izmade

Quels projets développes-tu au sein d’Izmade ?

Siège 3 en 1 - Izmade

Étant la seule personne à temps plein sur le projet, mon rôle est d’assurer la cohérence, le bon fonctionnement et la coordination du projet Izmade. En pratique, je travaille autant sur la partie stratégique et économique (interne et externe) que sur des tâches très concrètes. Je suis la réalisation des prototypes et je veille à l’unité de la collection. J’ai réalisé la charte graphique et les supports de communication, tel que le catalogue et je travaille actuellement sur la version complète du site Internet. Je suis aussi celle qui a découpé et plié les 500 cartes de visite et 500 mini-catalogues ! J’ai également conçu un bureau qui est encore en phase de prototypage. Sur la partie business model et stratégie, je suis épaulée par deux de mes collègues : étude de marché, prix de vente, analyse de la concurrence, canaux de ventes et bientôt levée de fond… Mes deux autres collègues sont en atelier, en contact constant avec les matériaux. Dans quelques temps, une fois que le travail initial d’entrepreneuriat sera réalisé, je pourrai enfin dédier plus de temps à la conception et au prototypage.

As-tu des conseils pour les étudiants souhaitant créer leur propre structure ?

Je pense que la passion et la persévérance sont d’excellents ingrédients de base. J’y ajouterai qu’il est indispensable de savoir être objectif sur son propre travail et de s’entourer de personnes d’expérience. Il faut savoir écouter et apprendre, surtout pour une première expérience dans l’entrepreneuriat. Et enfin, oser et savoir se tromper. Entreprendre, c’est être sûr de soi mais être flexible en même temps, mi-chêne mi-roseau. Il y a des règles dans la création d’entreprise, des immanquables mais d’autres éléments sont à réinventer et c’est là que se trouve la force du designer.

A lire également :

Cycle master, double diplôme