Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Le design au service des politiques publiques : le cas de la gare de Penhoët

Le design au service des politiques publiques : le cas de la gare de Penhoët
#espace #partenariats

Le design a largement, depuis quelques années, dépassé le périmètre de la création industrielle et devient une discipline qui permet de dialoguer avec les citoyens sur des projets publics.

Le programme Citizens Rail

Carole Garry en charge du programme Citizens Rail à la Région Pays de la Loire est venue sollicitée L’École de design Nantes Atlantique pour l’impliquer dans un processus de projet où le design est un médiateur entre une collectivité et les citoyens. La Gare de Penhoët devient ainsi un des exemples de design au service des politiques publiques.

Au cours de l’année 2011-2012, 18 étudiants de 3e année du cycle bachelor design d’espace encadré par Lydie Morand et David Comy ont proposé 9 concepts pour réhabiliter la gare de Penhoët. Cette halte ferroviaire est située sur la ligne Nantes – Le Croisic juste avant la gare centrale de St Nazaire et elle dessert le chantier naval et l’entreprise EADS ainsi que les riverains du quartier Méan.

La Région Pays de la Loire participe à un programme européen, Citizens Rail (le rail pour et avec les citoyens). Il a pour objectif  de renforcer l’usage du rail par des projets impliquant les citoyens. L’école a souhaité s’impliquer dans cette démarche car elle fait partie des nouveaux terrains d’application du design, le design des politiques publiques. La collaboration a été mise en place avec RFF, Gares et Connexions-SNCF et la Région Pays de la Loire dans le but d’imaginer comment il est possible de redonner un intérêt et une attractivité à cette halte ferroviaire.

Une première présentation en 2012

Œuvres symboliques, par Simon Denis et Bérénice Mensier

En juin 2012, 9 projets ont été présentés aux partenaires et l’ensemble des travaux ont fait l’objet d’une exposition à la mairie de Méan pendant un mois ainsi qu’à la mairie de St Nazaire et à l’Hôtel de Région à Nantes. Cette présentation a permis de réaliser une consultation publique et d’établir un dialogue avec les visiteurs afin de connaître connaître leur avis par rapports aux propositions exposées. Le travail de l’école de design a été perçu très favorablement par la population qui s’est également exprimée lors d’une présentation sur le marché des halles de

Clichés, par Raphaël Goute et Claire Thierry

Penhoët (été 2013) et au sein du comité de quartier animé par la Ville de St Nazaire. Le design apporte une nouvelle image, valorise la gare de Penhoët et sa passerelle et permet de signaler ce lieu méconnu des habitants.

Au cours du printemps 2013, une réunion associant toutes les parties prenantes du projet a permis de tenir compte des retours de la consultation publique et d’opérer un choix autour d’un des concepts proposés.

En 2013, un concept est retenu

A ce jour, le concept retenu fait l’objet d’un développement au sein de Gares et connexions. Les étudiants Sylvain Toldo et Antoine Lemesle à l’origine du projet retenu ont eu la possibilité d’échanger avec le service en charge du projet. Ils ont pu transmettre les intentions  de leur concept et pu voir comment l’équipe projet  l’avait  intégré. "Lors d’une réunion  d’avancement nous avons pu exposer notre point de vue sur le projet modifié. Gares & Connexions et l’ensemble des partenaires du projet  étaient très réceptifs à nos remarques et commentaires. Nous devons participer à une prochaine réunion sur le projet” confie Sylvain Toldo.

Cette relation donne l’opportunité aux 2 étudiants de voir comment, au stade du développement, des contraintes techniques, normatives et financières interviennent et conduisent à réinterpréter le concept de départ.

Projet de Sylvain Toldo et Antoine Lemesle

Un workshop européen pour finir

Sylvain Toldo a également eu la possibilité, en septembre, de participer à une masterclass au sein d’un workshop européen, à Aix la Chapelle, dans le cadre du projet Citizen rails qui relève du programme Interreg IVB. Il a pu confronter son expérience avec celles d’autres étudiants, anglais, hollandais et allemands. Il a été sensible à la volonté des collectivités d’impliquer de plus en plus les citoyens dans un processus collaboratif  pour les réflexions d’aménagement du territoire. “On peut observer, la volonté très forte des collectivités locales et des organismes de transports, la SNCF par exemple, pour améliorer, réhabiliter, optimiser les outils de mobilités utilisés à travers l’Europe” rapporte Antoine Lemesle après son séjour en Allemagne.

Cette suscces story illustre le talent de nos étudiants mais aussi la capacité du design à devenir un médiateur entre la collectivité et le citoyen. Les démarches participatives engagées de plus en plus par les institutions conduisent inévitablement à produire des outils, des méthodes et des acteurs capables de faire échanger et contribuer toute personne autour d’un projet et le design est probablement un des acteurs clés.

Jean-Luc Barassard
Directeur Stratégie entreprises