Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Portrait de lauréat des Trophées de design Stratégique 2018 : Tridens

Portrait de lauréat des Trophées de design Stratégique 2018 : Tridens
Christine Papin et David Le Flem, co-fondateurs de la société Tridens, accompagnés par le designer Mihel Chaillou (Attrait Design) reçoivent le prix Design et Start up

Passez maître dans l’art de la découpe

Profitant du Salon des Entrepreneurs de Nantes 2018, L’École de design et ses partenaires ont remis un prix à 5 entreprises du très Grand Ouest, de Brest à Hendaye, ayant une démarche managériale tournée vers la création et l’innovation. L’occasion de (re)découvrir ces entreprises et les designers qui les ont accompagnés.

3ème portrait de cette série : la société Tridens, lauréat du prix Design et Start up.

De l’idée à la création d’un objet pour les amoureux de la viande

Appréciant la viande, nous avons découvert un outil en Amérique Latine spécifique à la découpe de la viande. En reconversion professionnelle, je me suis posé la question d’importer cet objet en Europe. Cependant, il ne correspondait pas exactement au marché européen. Nous avons donc décidé de l’adapter au marché français et européen.
Le travail sur l’idée du projet débute en janvier 2017. Très vite, David Le Flem et Christine Papin visitent des entreprises pouvant être de possibles fournisseurs. C’est en visitant une fonderie qu’ils sont mis en contact avec un designer produit. La société Tridens est alors créée en juillet 2017.

Le travail avec le designer

En février 2017, ils rencontrent Michel Chaillou, designer produit et espace, fondateur de l’agence Attrait Design, et lui expliquent leur projet. S’ils avaient une idée précise du type d’objet désiré, le designer a su mettre des mots sur l’idée de la fourchette. Il a su interpréter ce qu’ils avaient du mal à exprimer et les a aidés à développer le cahier des charges. Ainsi, il ne faudra que 5 mois entre la demande et la finalisation de l’objet avec la livraison du prototype et son fichier 3D.
“Notre demande reposait sur l’ergonomie, sur le côté pratique et sa fonction et bien évidemment sur son esthétique. Nous souhaitions que l’objet devienne iconique. Nous avons fait très peu de modifications sur ce qui a été proposé par Michel Chaillou. Ce qui a été plus compliqué, c’était le travail sur la partie technique. Là aussi, le designer nous a aidé. En effet, si nous avions écouté le mouliste et la fonderie, nous aurions eu plus de freins. Michel Chaillou a eu un rôle de facilitateur. Il a su faire abstraction de ce qu’imposait la technique. Cela nous a permis d’avoir au final un objet très abouti au niveau design et au niveau technique.” explique Christine Papin, co-fondatrice de Tridens. Les deux entrepreneurs ont ensuite travaillé sur un socle pour la fourchette.

Du made in France

Les 2 entrepreneurs avaient à coeur de commercialiser un produit fabriqué en France. L’ensemble fourchette et socle est confié à des partenaires industriels et artisans de la région nantaise reconnus pour leur savoir-faire. La fourchette est réalisée en inox alimentaire par une fonderie de précision à la cire perdue. Le socle de présentation est fabriqué dans un ESAT. Les essences de bois du socle proviennent de France et sont certifiées issues de forêts gérées durablement (PEFC).

La commercialisation de Tridens

La fourchette Tridens est commercialisée depuis février 2018. Les ventes en physique ont elles débutées en avril. En effet, la société a opté pour 3 modes de commercialisation : via les magasins spécialisés dans les arts de la table (25 magasins lui font confiance aujourd’hui), via son site web et via un partenaire qui fait office de grossiste et qui l’aide à se rapprocher de la grande distribution.

La start up Tridens dans les mois qui viennent?

Christine et David ont retravaillé avec Michel Chaillou afin de développer un socle pour la fourchette qui réponde cette fois aux contraintes des professionnels de la restauration. Il devrait être commercialisé courant novembre 2018. Ils ont également un autre projet en tête : commercialiser un couteau en partenariat avec un grand coutelier de Thiers.
“Notre société s’est créée suite à une série d’événements. Si nous traversons des moments de doute, nous développons nos compétences au fur et à mesure. Les échanges avec les partenaires et les professionnels du secteur nous permettent d’avancer. Le challenge est passionnant.” conclut Christine Papin.

Interview de Christine Papin lors du Salon des Entrepreneurs de Nantes