DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Six étudiants de L’École de design Nantes Atlantique lauréats du hackathon Hack[48h]

Six étudiants de L’École de design Nantes Atlantique lauréats du hackathon Hack[48h]

Afin de soutenir les acteurs de l’événementiel professionnel et de la restauration, fortement impactés par la crise sanitaire, le Bureau des Congrès de Nantes et Saint-Nazaire s’est associé au programme régional Ouest Industries Créatives pour organiser un hackathon, ou marathon créatif, dédié à la filière.

Hack[48h], un marathon créatif pour soutenir les secteurs de l’événementiel et de la restauration

Objectif de ce hackathon : aider les professionnels de Nantes et Saint-Nazaire à trouver des solutions concrètes pour sortir de la crise. L’événement, qui s’est déroulé en ligne du vendredi 5 au dimanche 7 juin, a réuni une soixantaine de participants et 6 équipes pluridisciplinaires : designers, ingénieurs, étudiants, chercheurs et professionnels de l’événementiel et de la restauration.

Leur mission : concevoir et prototyper une solution facile à déployer pour réinventer l’expérience de restauration et de l’événement d’affaires. L’École de design Nantes Atlantique, l’Université de Nantes et les équipes de la Halle 6 Ouest ont mis à disposition leurs expertises en termes de design thinking et de prototypage.

Klaire, projet lauréat : un kit ludique et pédagogique pour les restaurateurs

Parmi les 6 projets en lice, le projet Klaire a été désigné lauréat du hackathon lors d’une cérémonie en ligne jeudi 11 juin. Porté par Louise Bragard, Benjamin Garnier, Marguerite Guéret, Maurine Guingamp, Charles Répic et Jules Riché, 6 étudiants du City Design Lab de L’École de design Nantes Atlantique, et Jérôme Bourgeois, fondateur du restaurant nantais Sapio, le projet Klaire est un kit pédagogique et ludique qui aide les restaurateurs à faire respecter les mesures barrières. Il comprend notamment un totem rappelant les consignes et équipé d’un distributeur de gel hydroalcoolique, des stickers à apposer au dos des chaises, indiquant « Si vous pouvez lire ce message, c’est que vous êtes trop près », ou encore des badges portés par le personnel avec leur photo dessus, pour compenser l’anonymat du masque.

« Le respect des gestes barrières n’est pas si simple dans nos restaurants, commente Jérôme Bourgeois, le rappel des consignes nous demande beaucoup de temps et nous met dans une position autoritaire peu compatible avec la relation commerciale. Ce kit tout simple va nous aider à faire passer des messages de manière ludique et conviviale ». Modulaire et personnalisable, le kit sera commandé sur un site web. Son coût devrait être compris entre 100 et 200 euros. Un label sera délivré aux restaurateurs équipés du kit.

L’équipe lauréate bénéficie d’un prix de 5000 euros et d’un accompagnement de Ouest Industries Créatives pour l’aider à développer son projet. Pour Lucile Colombain, directrice opérationnelle du programme Ouest Industries Créatives, « le projet Klaire, lauréat du hackathon, a coché toutes les cases : prise en compte des usagers et du terrain, attention portée à la dimension écologique, faisabilité économique et déploiement rapide, avec un large impact potentiel sur les restaurateurs ».

5 autres solutions pour réinventer l’expérience de restauration et de l’événementiel d’affaires

Les autres solutions proposées lors du hackathon :

  1. Présence 2.0: un outil connecté pour faciliter le réseautage sur les événements professionnels.
  2. Hexapode: une terrasse partagée pour démultiplier l’espace disponible de manière ponctuelle.
  3. Meeting Ruche: des espaces modulaires ou «ruches thématisées» pour faciliter les rencontres sur les lieux d’événements.
  4. La Carte: une plateforme digitale couplée à de l’événementiel pour favoriser les circuits courts.
  5. Territoire: un label pour valoriser les produits locaux en mettant en relation les restaurateurs avec les exploitants agricoles indépendantspar une plateforme