DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Retour sur 20 ans de design numérique avec Laurent Neyssensas, responsable de la cellule innovation pédagogique

Retour sur 20 ans de design numérique avec Laurent Neyssensas, responsable de la cellule innovation pédagogique

Il y a vingt ans, Laurent Neyssensas était enseignant à L’École de design numérique Nantes Atlantique. Aujourd’hui responsable de la cellule d’innovation pédagogique, il nous raconte l’impact qu’a eu le numérique sur l’enseignement du design à l’école.

Quel a été l’impact du numérique sur l’enseignement du design ?

Le numérique a impacté l’enseignement du design d’une façon extrêmement directe avec les outils, les logiciels, le matériel qui a permis de mieux prototyper et ou de mieux apprendre le numérique mais il a aussi eu un impact peut-être moins visible, en termes de méthodologie.

À l’origine, L’École de design Nantes Atlantique était une école de design produit, de design industriel, avec des process basés sur l’industrie, très linéaires. Or, les méthodes en design numérique sont plutôt agiles, itératives et impliquent différents cycles.

On a donc eu un changement au niveau de la pédagogie, avec des maquettes plus faciles à faire et plus de retours utilisateurs, ce qui a impacté durablement l’enseignement à l’école.

Comment l’école est-elle à l’écoute du marché ?

Très tôt, l’école a mis en place une veille en ligne sur les tendances du marché et auprès de ses alumni, à qui elle demandait de faire des rapports sur leur façon de travailler, les outils qu’ils utilisaient, les nouveaux métiers qui apparaissaient etc. La veille sur les métiers du numérique se fait aussi bien entendu par les intervenants professionnels sur les workshops ou sur des séminaires. Enfin, elle passe aussi par les partenariats avec les entreprises.

Quels dispositifs ont été mis en place pour intégrer le numérique ?

Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour accompagner les étudiants. Il y a d’abord eu évidemment les logiciels puis le matériel qu’on essaye d’adapter au marché. Il y a ensuite eu la création d’un Digital Design Lab plutôt orienté pour les cycles master, dans lequel on a pu expérimenter des choses. Et dernièrement, l’école a intégré un atelier numérique, un espace dans lequel on peut faire de la soudure ou de la réalité virtuelle. Ce qui est extrêmement intéressant dans cet atelier c’est que c’est un lieu de rencontres et de transversalité entre les différentes options. Ces investissements dans le numérique ont permis de diffuser cette pratique à différentes filières. Ces ateliers sont des lieux de rencontre où des designers d’espace, des designers produit et même des graphistes peuvent se retrouver autour du numérique. De plus en plus, ce sont des lieux importants de savoir, des « tiers-lieux ».

Un projet qui vous a particulièrement marqué ?

Je suis particulièrement sensible aux projets qui mêlent le numérique et ce que l’on appelle le tangible donc le produit en fait donc tout ce qui a des interfaces physiques où l’écran disparaît. On est sur des objets qui sont manipulables et où le numérique vient rajouter une fonction, un usage à un objet existant. Les travaux autour du biomorphisme réalisés dans le cadre du Digital Design Lab me parlent vraiment beaucoup. J’aime beaucoup cette question car on est à la fois sur l’observation du monde vivant, dans lequel on va aller chercher des formes et ensuite on va travailler sur des instruments de musique où le numérique apparaît assez peu. On a vraiment une dimension sensible tant sur la forme que sur le produit et les matériaux.

En 2021, L’École de design Nantes Atlantique célèbre les 20 ans de sa première promotion de designers numériques en formation initiale. En 20 ans, l’école a su développer de nombreuses possibilités de parcours de formation et plus récemment, déployer le numérique de manière transversale sur l’ensemble de ses enseignements. Écoute du marché et savoir-faire sont les clés pour forger des profils de designers numériques aux multiples compétences, répondre aux transformations des pratiques et des usages induites par le numérique et accompagner les organisations dans ce nouveau territoire. UX Design, Product Design, Information Design, Game Design, Motion Design… Plus de 700 designers ont été formés à L’École de design Nantes Atlantique. Ces différentes générations de designers occupent aujourd’hui des postes clés dans de nombreuses entreprises et organisations en France et à l’international et exercent de la Silicon Valley aux startups de la French Tech.