DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Interview de François Babin, alumni 2003, designer chez Orange Business Services

Interview de François Babin, alumni 2003, designer chez Orange Business Services

François Babin est diplômé de l’école (Alumni 2003) et est issu de la première promotion de design numérique à l’école. Il est aujourd’hui Responsable du centre de compétences DESIGN, en charge de l’organisation d’une équipe de designers UX et UI chez Orange Business Services. Dans cette interview, François revient sur son parcours et l’évolution du design numérique durant ces vingt dernières années.

 

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton métier ?

En tant que manager, ce qui me plaît, c’est de mettre en place les bonnes conditions pour que justement les designers puissent, eux, travailler, faire leur métier. C’est un peu le design du design, c’est de donner du sens à de la technique. Beaucoup de numérique est lié à de la technique, si on n’y met pas de l’usage, ça perd son sens.

Quel a été ton parcours ?

En sortant de l’école, j’ai co-fondé une agence de design, avec un ami qui était avec moi dans la promotion. Ensuite, j’ai été j’ai été designer d’interface et ergonome freelance pendant quelques années. Je suis entré chez Orange Business Services en tant que designer.

Quels sont les principaux apports de l’école ?

Ce qui était assez spécifique de l’école, c’est que c’était la première école de design qui formait à des métiers du numérique, c’est-à-dire qu’on mettait un peu de côté les aspects techniques pour y mettre cette notion d’usage, cette notion de réflexion pour savoir à quoi va servir et pour qui va servir une solution ou un produit. Et aujourd’hui, cet ADN se retrouve encore dans les profils que l’on recrute. On sent que les étudiants de L’École de design Nantes Atlantique sont responsables. Ils ont mené des projets de bout en bout durant leurs parcours, ils ont eu des expériences à l’étranger et ils ont cette autonomie, cette fiabilité.

Quelles ont été les grandes évolutions du design numérique depuis 20 ans ?

Il y a 20 ans, le numérique, c’est une éternité, c’est la Préhistoire. Je me souviens quand je suis entré à L’École de design Nantes Atlantique il y a 20 ans, c’était l’éclatement de la bulle internet. On prédisait un bel avenir à tout ce qui était numérique mais en fait on avait un peu du mal à trouver un modèle économique. En 2001, seulement 1 foyer sur 5 était équipé d’internet. Google était un simple moteur de recherche qui existait depuis 2 ans seulement, Apple sortait tout juste l’iPod, ayant échappé de peu à la faillite quelques années auparavant, Facebook n’existait pas et Amazon était un simple libraire en ligne qui arrivait tout juste en France. Dans les années 2000, il fallait presque être formé pour utiliser le numérique. C’est l’utilisateur qui s’adaptait à la technologie. Avec le lancement de l’iPhone, dans les années 2010, on avait un bel objet, avec quelque chose d’intuitif, quelque chose d’ergonomique, où tout semblait simple. Ça a développé cette notion d’expérience utilisateur, c’était le service, l’appareil et les interfaces qui s’adaptaient aux besoins des utilisateurs.

Quelles sont les opportunités aujourd’hui dans le domaine du design ?

Le design a longtemps été résumé à de l’esthétisme, à faire du beau. Même si les designers savaient que ce n’était pas vrai, il n’empêche que, dans l’imaginaire collectif, ça restait beaucoup ça, même dans les entreprises. On voit depuis quelques années qu’il y a une meilleure compréhension du design, que le design est partout. On le voit maintenant dans les écoles de commerce, on forme aux bases du design. Dans la gouvernance des entreprises, on inclut aussi le design comme un moyen de réflexion.

Il y a aussi toutes ces questions liées à l’environnement, avec un rôle important du design dans l’éco-conception, dans le design circulaire. Le design va avoir un rôle essentiel sur, justement, ce virage qui est en train de s’amorcer sur comment demain on va concevoir, ce qu’on va proposer comme service, comme usages aux utilisateurs en prenant en compte ces aspects écologiques.

En 2021, L’École de design Nantes Atlantique célèbre les 20 ans de sa première promotion de designers numériques en formation initiale. En 20 ans, l’école a su développer de nombreuses possibilités de parcours de formation et plus récemment, déployer le numérique de manière transversale sur l’ensemble de ses enseignements. Ecoute du marché et savoir-faire sont les clés pour forger des profils de designers numériques aux multiples compétences, répondre aux transformations des pratiques et des usages induites par le numérique et accompagner les organisations dans ce nouveau territoire. UX Design, Product Design, Information Design, Game Design, Motion Design… Plus de 700 designers ont été formés à L’École de design Nantes Atlantique. Ces différentes générations de designers occupent aujourd’hui des postes clés dans de nombreuses entreprises et organisations en France et à l’international et exercent de la Silicon Valley aux startups de la French Tech.