DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Initiation à la prospective : la ville, patrimoine nourricier

Initiation à la prospective : la ville, patrimoine nourricier

Les étudiants du Design Lab Ville durable ont imaginé les villes de demain en prenant l’angle de l’agriculture urbaine.

Séance de travail sur les scénarios dirigée par Clémentine Laurent-Polz : l’exercice permet de travailler sur des photomontages à grande échelle allié à la représentation critique de scénarios prospectifs.

 

L’exercice pédagogique encadré par Clémentine Laurent-Polz, avec l’ensemble des étudiants du Design Lab Ville durable est double : travailler sur la représentation de scénarii prospectifs et montrer les interactions et conséquences des interventions de design urbain.

Au-delà des questions anecdotiques de jardins partagés, les questions de l’agriculture et en particulier de l’agriculture urbaine sont au coeur des enjeux du "design urbain". Les jardins potagers sont-ils l’avenir de la ville ? Comment la ville renoue avec son "patrimoine nourricier" ? La ville d’Azé s’est prêtée au jeu de cet exercice ainsi que le CEREMA et le réseau International Urban Food Network (IUFN).

Pour cet exercice de prospective, le choix de l’agriculture urbaine peut être, à l’horizon 2050, un élément puissant de modification des modes de vie urbains, périurbains et des mobilités, au coeur des questionnements de ville durable.

Exemples de scénarii

Du choix des points de vue (séminaire d’analyse terrain sur la commune d’Azé) ...

A la conceptualisation du scénario mettant en valeur les enjeux de la production agricole et les questionnements propres au territoire ...

A la représentation en scénario prospectif, volontairement "utopique" et mettant en évidence les enjeux de l’agriculture périurbaine dans le développement du territoire, et les interventions possibles en "design urbain".

La ville r(el)ationnelle par Camille De Langenhagen - Carole Kim Tiam - Claire Le Floch - Camille Ollivier

De droite à gauche :
- zone agricole éloignée, est divisée en parcelles alternant culture, élevage et jachère, pour une préservation des ressources des sols,
- zone peu fertile est devenue une interface industrielle et logistique (transit des denrées alimentaires, transformation des matières premières, recyclage),
- la requalification des sols par la phytodépollution,
- la nouvelle ville se développe en hauteur et se densifie. Un coeur de cité où s’harmonisent patrimoine culturel et nouvelles constructions,
- le foncier est rare et la mobilité, majoritairement douce, se retrouve dans toutes les dimensions de la ville.

Dans le projet ci-dessus d’agriculture intra-métropolitaine, Clarisse Lebosse, Elsa Semin, Mathias Adam, Clément Breuille mettent en évidence la difficulté qu’il y a à garantir une agriculture intra métropolitaine avec l’approvisionnement d’énergie propre au maintien d’une culture hors sol. L’agriculture intra-métropolitaine resterait au stade de la sensibilisation citoyenne.

Les scénarii ont par ailleurs été présentés au colloque international d’IUFN - La faim des terres, Foncier & Gouvernance alimentaire des régions urbaines, les 24-25 avril 2014, à l’UNESCO.

Clémentine Laurent-Polz et Florent Orsoni
Design Lab Ville Durable