Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Impacts#6 - Alice Conquand a créé son agence d’innovation sociale par le design

Impacts#6 - Alice Conquand a créé son agence d’innovation sociale par le design
Coline Thomas (à Gauche) et Alice Conquand (à droite), co-fondatrices du LUC - Laboratoire d’Usages Collaboratifs

Diplômée en 2014, Alice Conquand s’est installée ensuite en Belgique, à Bruxelles. Tout d’abord designer en résidence au MAD Lab, elle a co-fondé en 2016 avec Coline Thomas, designer également, LUC - le Laboratoire d’Usages Collaboratifs, une agence d’innovation sociale par le design.
Elle cumule ateliers d’intelligence collective et workshops de co-création afin d’accompagner toutes sortes de structures vers des démarches centrées utilisateur.
Architecte du changement, elle promeut plus de créativité et de collaboration dans les projets.

Bravvo est le service de prévention de la ville de Bruxelles, en charge de la lutte contre l’exclusion sociale et le sentiment d’insécurité

“Initier de nouvelles pratiques durables et solidaires”

Notre démarche de design collaboratif, au-delà des considérations fonctionnelles et esthétiques, a pour objectif d’initier de nouvelles pratiques durables et solidaires” explique Alice, co-fondatrice avec Coline Thomas de l’agence LUC (le Laboratoire d’Usages Collaboratifs) située à Bruxelles.
Cette méthode centrée sur l’usager a pour objectif de développer des projets à impact positif sur le quotidien des gens.
À l’aide de méthodes et outils de design de services, et en collaboration avec Atria Studio (studio d’architecture d’intérieur), LUC Lab accompagne depuis plus d’un an et demi le service de prévention de la ville de Bruxelles (BRAVVO) pour optimiser les pratiques collaboratives en interne ainsi que l’accueil de citoyen.ne.s.

“Les designers ont ainsi mis des mots sur des dysfonctionnements vécus depuis longtemps par les usagers”

La première phase du projet a été primordiale : une immersion et des entretiens individuels in situ au sein du siège social pour observer et comprendre les habitudes de travail, les déplacements des usagers (employés, citoyens, collaborateurs et collaboratrices externes, etc.), la répartition spatiale des activités (zones de rencontre, de pause, d’attente).
Cela a abouti à un diagnostic de l’organisation, une compréhension fine des besoins et à la formulation des points critiques à solutionner. Les designers ont ainsi mis des mots sur des dysfonctionnements vécus depuis longtemps par les usagers du lieu (soucis de confidentialité, problèmes de nuisances sonores, manque d’équilibre entre les espaces occupés et les espaces vides, mauvaise définition des fonctions spatiales…).

“Le processus est tout aussi important que le résultat.”

L’élaboration et l’animation de sessions de co-création rassemblant une quinzaine d’employé.e.s représentatifs de l’organisation, ont permis de formuler des solutions adaptées aux réalités et ancrées dans le contexte particulier du service public. Toutefois, se retrouver autour d’une table pour imaginer des solutions désirables, se laisser guider par un processus créatif et des outils sur-mesure, est tout aussi important que les résultats qui ont émergés.

L’accompagnement mené par LUC lab et Atria Studio permet in fine un changement à deux niveaux :
- élaborer un projet final de réaménagement adapté aux besoins et usages, en intégrant les utilisateurs du lieu dans la conception des solutions spatiales.
- amener de nouvelles pratiques collaboratives en interne, en proposant des outils créatifs de travail et de réflexion.

J’utilise au quotidien mes compétences en graphisme comme un outil de visualisation et de communication” explique Alice. “Un projet de cette envergure s’étale sur plusieurs mois, et il est important de communiquer sur les étapes du changement. Il faut donc trouver des moyens visuels de traduire notre processus.