Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Imaginer le hall de l’Hôtel de Ville du Havre

Imaginer le hall de l’Hôtel de Ville du Havre

Les constats de départ sur l’actuel actuel hall de l’Hôtel de Ville du Havre.

Comment mieux prendre en charge ses usagers ?

C’est la question que s’est posée l’équipe projet de la Ville du Havre. Pour répondre à ça et initier une réflexion, ils ont fait appel à L’École de design Nantes Atlantique.
Au travers d’un workshop et d’une étude prospective menés par les étudiants et l’équipe pédagogique du Care Design Lab, ils ont pu tirer les grandes lignes d’un nouveau projet d’accueil.
Retour sur les étapes de ce projet avec Frédérique Perré, directrice Modernisation, relation usagers de la Ville du Havre.

Scénario d’usage du groupe de travail n°3 (Margot Albert-Heuzey et Zhuoli Yu)

Un workshop pour réfléchir sur le réaménagement du hall de l’Hôtel de Ville

L’École de design de Nantes était récemment en visite à l’Hôtel de Ville du Havre. Depuis quelques mois, des élèves du Care Design Lab, laboratoire du cycle master spécialisé dans la Santé et la qualité de vie environnementale et sociale accompagnent les services municipaux pour l’aménagement du hall de l’Hôtel de Ville.

La réflexion sur le réaménagement du hall d’accueil a été lancée dans le cadre du projet de sécurisation de l’Hôtel de Ville qui implique de revoir notre conception de l’accueil de l’usager”, explique Frédérique Perré, directrice Modernisation, relation usagers. “Nous avons décidé de travailler sur ce projet avec les méthodes de design de service public et avons fait appel à L’École de design de Nantes pour cela.

Un workshop de 2 jours en novembre 2018, réunissant usagers et agents de la direction, avait déjà permis d’inspirer l’organisation de l’accueil avec la mise en place de la sécurisation des locaux. “Nous avions travaillé sur le parcours de l’usager : il en était ressorti que lorsque la personne ne connaît pas le lieu, il est primordial que quelqu’un vienne à sa rencontre pour la guider. Cet élément avait été validé lors d’un second atelier collaboratif réunissant agents et membres de la Direction générale.

Proposition du groupe de travail n°1 (Julia A. Calzarossa, Zuzanna Zajac, Sabrina Fareh)

Puis une étude prospective pour poser les bases de ce réaménagement

Après ce travail de défrichage du projet, il fallait dès lors poser les bases d’un travail de fond. Les étudiants du Care Design Lab ont donc poursuivi avec une étude prospective, format un peu plus long en 3 phases s’étalant sur plusieurs mois.
En mars 2019, en présence de Patrick Teissère, adjoint au maire, une nouvelle étape était franchie avec la première réunion officielle du comité de pilotage, réunissant les équipes projet de l’Hôtel de Ville et L’École de Design Nantes Atlantique.

Du côté de la ville, l’équipe projet rassemblait Christelle Lollier-Guillon et Laurent Blanquie pour le compte des Bâtiments, Isabelle Floch, Aurélie Dénis, Hélène Rolland et Frédérique Perré pour la DMRU (Direction Modernisation Relations Usagers), Philippe Beaucousin et Jean-Marie Hébert pour les Espaces verts sur le volet végétalisation du site. Le périmètre de la réflexion comprenait en effet l’actuelle palmeraie, la salle d’attente du service Etat civil Accueil unique, la banque d’accueil, la galerie du parking, et le forum, haut et bas. Un programme ambitieux donc.

Proposition d’évolution du projet du groupe n°2 (Hortense Ripoll, Justine Lopes, Sofia Martinez)

L’envie d’innover

Les étudiants qui nous accompagnent sont en 4e ou 5e année et d’horizons divers : designers de produits, designers spécialistes de l’accessibilité numérique, scénographes, encadrés par deux designers professionnels et un architecte” rappelle Frédérique Perré.

Le 1er rendez-vous constituait l’occasion de démarrer la phase d’analyse et d’immersion. Mi-avril ils ont restitué le fruit de leurs travaux créatifs. Ils ont alors engagé une 2è phase de travail créatif qu’ils ont présenté mi-mai. Enfin en juin, ils ont fourni à l’équipe projet de la Ville du Havre la synthèse de l’ensemble du projet avec maquette et scénario d’usage. L’idée est que ce travail serve de base ensuite à la programmation sur laquelle travaillera la direction des Bâtiments.

Autour de la table, tout le monde était d’accord sur une chose : l’envie de faire preuve d’innovation
.”