Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

H+, humanotropes

H+, humanotropes

Une exposition proposée par les étudiants en 3ème année de BDes Design produit au Triphasé à Nantes les vendredi 25 et samedi 26 janvier 2019 de 14 heures à 18 heures. Le vernissage de l’exposition aura lieu le jeudi 24 janvier à 18 heures, l’occasion de rencontrer les étudiants qui seront disponibles pour présenter et expliquer leurs projets aux visiteurs.

 

Le propos…

De quoi sera fait demain ? Comment les humains s’adapteront-t-ils à un monde qui va changer plus rapidement que leurs corps ? Quelles transformations doit-on envisager ? Comment la technologie, la science, l’art vont-ils trouver des solutions pour notre survie et notre épanouissement ? Les questions sont vastes et ouvrent des champs multiples, complexes, inquiétants, ou réjouissants.

Dans le cadre de leurs ateliers de création plastique, les étudiants de l’école de Design de Nantes Atlantique ont imaginé et réalisé des « objets prospectifs », prototypes artistiques, fictifs, poétiques, voire politiques ou critiques ouvrant des hypothèses plus plastiques que scientifiques, questionnant souvent avec humour notre rapport à l’avenir.

Leurs projets prennent la forme de prothèses (ou orthèses) imaginaires, extensions du corps humain permettant d’améliorer, de développer ou de créer de nouvelles fonctions, de nouveaux usages, de nouvelles performances, de nouvelles identités. Chaque prototypes répond à une problématique liée aux bouleversements à venir : changement du climat, destructions écologiques, évolution des codes sociaux, nécessité de nouvelles formes de communication… Entre projections utopiques ou visions dystopiques, les propositions des étudiants flirtent souvent avec l’absurde, le rêve, ou le cauchemar et dévoilent aussi les questions que cette nouvelle génération se pose quant à son avenir et ses responsabilités…

Pour l’exposition, l’espace du Triphasé prend la forme d’un cabinet de curiosité où 19 projets étendent d’étranges ramifications vers un avenir dont on ne sait s’il sera réjouissant. Chacun des dispositifs proposés par les étudiants prend comme point de départ un contexte particulier (réchauffement climatique, montée des eaux, irruption volcanique, recherche d’une communication non verbale, changement de gravitation, nouvelle forme de procréation…) et développe une réponse visuelle, plastique parfois irritante, souvent poétique, toujours déroutante.
Chacune de leurs pièces interroge nos actes et nos actions, font grincer les mécanismes de nos inquiétudes contemporaines… Visuelles et conceptuelles, elles fonctionnent comme des machines à penser, à questionner le monde et son avenir, à se questionner soi-même.

 

Exposition H+, Humanotropes

Le titre de l’exposition H+, Humanotropes, joue avec les perceptions spéculatives que nous pouvons avoir de ce que serait l’humain augmenté, le transhumanisme. Il ouvre des perspectives hypothétiques sur les différents tropismes qui pourraient transformer l’humain dans son corps, sa façon d’être, de se mouvoir, de se reproduire, de communiquer, …

Le Triphasé

Q.G de l’association « Norkiouse Arts » Le Triphasé est un espace atypique accueillant des artistes d’horizons différents, un espace original où l’art ancien et contemporain se mélangent, un lieu qui a pour but de soutenir et valoriser les métiers d’art et les artistes. « L’échange, le partage et la complémentarité sont au cœur du projet qui souhaite s’inscrire dans l’économie collaborative ». #Connexion #Partage #Énergie

Au cœur de l’Ile de Nantes, 20 boulevard de la Prairie au duc, le Triphasé prend place dans un ancien local industriel et propose un espace d’exposition ouvert, élégant, éclectique, évidemment convivial.

Les étudiants designers et créateurs de l’exposition :

Charlotte KAPPLAN/Sixtine PUTHOD - Julie BARBIN/Clément MOINARDEAU - Lorenn FURIC/Bastien LAFONT- Tara BARON/Marin CHOMIENNE - Mélanie DELAUDE/Eugénie LE MAUFF – Delphine LE MAO/Virginie LELIEVRE - Anthony MENEGON/Marin SAHORES - Romane CAUDULEAU/Jeanne PERRINE - Marine BREUILLON GRISEZ/Blanche JUSTEAU - Lucile ARTIGNAN/Louis RICHARD MARSCHALL - Melville BOSSIS/Luna LAPLACE CLAVERIE - Margot CHEVALLEREAU/Morgane GIVELET - Sarah LODS/Amélie Wehrung - Aloïs GROMARD/Vincent LASSEGUE - Kilian CORNILLON/Léon DE KONING - Laëtitia GERARD/Cédric MARMONNIER - Arthur PIETO/Marie DONNOU - Capucine BROSSIER/Marianne GUILLOT - Emilie-Marie GIOANNI/Clara-Line OGER

Les étudiants ont été encadrés par Christophe CESBRON, enseignant-artiste et Franck MOINEL du Triphasé.