Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

L’expérience de Design Thinking d’APIXIT (ex DCI&Retis)

L’expérience de Design Thinking d’APIXIT (ex DCI&Retis)
Quelles attentes lors d’une séance de créativité?

« Créer, ouvrir les chakras, recentrer »

Comment revoir ensemble son offre de services et proposer collectivement quelque chose de nouveau ?
C’est la question que s’est posée l’entreprise Retis, société de conseils et de services IT, via sa directrice marketing et communication Nathalie Robles.

Pour y répondre, elle a décidé de se former, avec une quinzaine de collaborateurs (consultants de l’offre Digital Workplace et équipe marketing) à la démarche de Design Thinking au travers d’un atelier de créativité animé par Emmanuel Alouche. Elle nous explique comment cette formation menée fin 2018 a conduit à la création aujourd’hui de la nouvelle identité de son entreprise.

Innover autrement que technologiquement

L’offre Digital Workplace de Retis était traditionnellement orientée vers la vente de solutions technologiques permettant aux équipes de collaborer à distance, “offre que nous souhaitions revisiter par rapport aux attentes du marché, pour qu’elle facilite l’intelligence collective au cours des réunions avec des solutions digitales et une offre de conseil adaptée.
Pour être pertinente, cette offre doit raconter une histoire. “Dans la mesure où les attentes du marché sont très orientées usage, je voulais que les équipes de consultants soient en mesure de changer leur vision des choses. Se dire ‘je prends du recul, je me mets à la place d’un directeur métier dans une entreprise. De quoi a-t-il besoin pour vivre une expérience de collaboration dans l’entreprise ?’ Et non plus “quelle solution technique je pourrais proposer à mon client” explique Nathalie Robles, directrice marketing et communication de Retis.
Du côté des équipes communication et marketing, l’objectif de la formation Atelier de créativité - Design Thinking visait la construction des supports adaptés et un peu plus décalés que ce que les intégrateurs de solutions proposent habituellement, pour démarquer l’entreprise de sa concurrence.
On change la posture de communication pour expliquer à nos clients que la transformation digitale va avoir de nouveaux impacts dans leur entreprise. De nouvelles attentes des différents secteurs d’activités se font également sentir pour mieux collaborer avec la mise en place du télétravail, de la mobilité, et un besoin de fédérer des profils très différents (des techniques, des fonctionnels …) qui ne se comprennent pas forcément. Quelle offre de valeur puis-je leur proposer pour répondre à leurs attentes ?” Telles étaient les problématiques posées lors de ces formations.

Fiches idées, personas, map-mind au programme pour toute l’équipe

Digérer pour réexploiter

On vit la formation, on en fait l’expérience et on produit des choses utilisables”. Nathalie Robles et ses équipes ont sorti des fiches idées du concept, des map-mind, les personas, une journée type d’un DRH ou directeur marketing dans son quotidien… Beaucoup d’outils qui vont resservir ensuite à lever la créativité et la recentrer ensuite autour de la problématique donnée.
Ce que j’ai gardé en tête à la fin de la formation c’est la méthode dite du “diamant” : créer, ouvrir les chakras, recentrer. Quand on est au cœur de l’action, cette dernière partie est souvent la plus difficile : prendre du recul, pouvoir s’extraire pour recentrer.”
Cela demande une formation, un apprentissage. Préparer un atelier, l’animer, recentrer, récupérer la matière et la restituer, c’est tout l’enjeu de l’animateur d’un atelier. Un exercice exigeant qui demande un savoir-faire.
“Le gros plus de ces sessions de formation a été de pouvoir ressortir avec des choses concrètes, et d’avoir eu le choix sur le cas d’usage que nous souhaitions développer pendant la formation. Une agilité de la part de L’École de design et de son formateur, Emmanuel Alouche, qui a été un véritable bénéfice pour l’entreprise”.

Evolution des logos de DCI et Retis vers Apixit

Mettre en pratique autour de la fusion de 2 entités

Très rapidement, en janvier 2019, grâce à la méthode Design Thinking, Nathalie Robles a pu mettre en place un rdv crucial dans la construction d’une équipe. En effet, Retis vient de fusionner avec DCI (Data Concept Informatique, société de conseils & services IT).
“Une fusion, c’est une réelle transformation dans l’entreprise, il faut donc apprendre à se connaître pour travailler dorénavant tous main dans la main. Notre direction a souhaité que nous impliquions nos collaborateurs dans la démarche de choix de la nouvelle identité, pour marquer la volonté de ne plus faire ‘QU’UN’”.
Grâce à un atelier de créativité, en réappliquant la méthodologie Design Thinking, Nathalie a réuni des collaborateurs des 2 entités (DCI & RETIS). “Il fallait regrouper ces personnes qui ne se connaissaient pas et n’avaient pas la même culture, pour définir la nouvelle identité de l’entreprise. Nous avions pour éléments entrants, les 3 valeurs clés que nous voulions faire vivre dans notre groupe nouvellement créé et le caneva du brief créa de notre agence de communication.
Au travers d’une dizaine de thématiques, nous sommes parvenus, ensemble, à brainstormer, à recentrer et à sortir un projet concret.

Via, par exemple, des portraits chinois sur l’entreprise ou des jeux de mots-clefs, nous avons confronté les points forts des 2 entreprises. Chaque participant de l’atelier a choisi un mot évoquant ce que la nouvelle entité du groupe devait transpirer : coloré, dynamique, moderne, sobre, partage … Après un recentrage, nous avons abouti à nos nouveaux logo et nom. Outre le fait que les équipes ont appris à se connaître, l’approche design thinking nous a aidé à créer du lien entre nous, et à faire de 2 cultures d’entreprise, un début de culture « groupe » en développant un produit nouveau ensemble, en une seule journée”.

La nouvelle entité créée, APIXIT, fait ressortir les valeurs communes : API (contraction de Happy pour la prise en compte du bien-être des collaborateurs), X pour l’expertise et l’expérience (collaborateurs et clients), et IT pour identifier le métier.
La baseline, “l’expertise augmentée” est l’une des trois valeurs retenues par les collaborateurs en plus de l’agilité et de l’engagement. “L’expertise est augmentée grâce à ces nouvelles personnes qui se rencontrent, qui vont former une nouvelle équipe au service de nos clients

Le nouveau logo témoigne lui aussi de cette fusion, tant structurelle qu’humaine en conservant les atouts de chaque entité.
Un travail concret et fédérateur mené grâce à la démarche de Design Thinking et l’enthousiasme des nouvelles équipes.

Comment DCI & RETIS sont devenus APIXIT