DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Dubaï Design Week, 24 - 29 octobre 2016

Dubaï Design Week, 24 - 29 octobre 2016

Le Global Grad Show

Le Global Grad Show est une exposition unique au monde sur l’innovation, les inventions et les technologies de demain, présentée par la prochaine génération des talents du design. Avec 135 projets exposés provenant de 51 des plus grandes universités ou écoles de 30 pays, il est le plus grand et le plus diversifié des rassemblements de designers. Le Global Grad Show offre un aperçu des visions des concepteurs de l’avenir, et un aperçu de notre monde tel qu’il pourrait être demain.

L’École de design Nantes a été sélectionnée pour participer à la deuxième édition du Global Grad Show et exposera ainsi 4 projets de fin d’études :

Indawo, projet réalisé par Julien Polge

Indawo apporte une solution de communication vers les riverains lors de travaux de voieries. Borne communicante installée près du chantier, Indawo transmet de l’information grâce à la technologie NFC. Un simple contact du smartphone sur la borne permet de recevoir les informations que l’entreprise de travaux publics souhaite partager. Les capteurs de la borne mesurent également l’emprise environnementale du chantier sur la ville.

« Le chantier généré par les travaux publics est souvent perçu comme une nuisance et il devient impératif de renouer le dialogue entre les professionnels des travaux publics et les riverains. Indawo le compagnon de chantier communicant, est un projet mené en collaboration par Julien Polge, étudiant designer à L’École de design Nantes Atlantique, et Pierre Gauthier, élève ingénieur à l’École polytechnique de l’Université de Nantes, dans le cadre du diplôme commun D.U. DESSiiN (DESign de Services innovants iNteractifs). La connexion et l’hybridation entre deux métiers, le designer et l’ingénieur, ne partageant pas forcément les mêmes outils, sont au cœur de la réussite de ce projet. La proposition intègre parfaitement les problématiques liées à l’usage des nouvelles technologies de communication et de captation ubiquitaires. Elle participe de fait aux enjeux posés par le concept de Smart Cities, ou comment rendre la ville plus intelligible. La conception formelle est accessible pour un public large, et son intégration sur site une évidence. En outre, l’usage du NFC Near Field Communication (protocole de communication sans contact à proche distance) est une réponse simple aux enjeux liés au « chantier 2.0 » expliquent Grégoire Cliquet, Directeur READi Design Lab, Arnaud Le Roi, Responsable pédagogique Culture numérique et Laurent Neyssensas, Directeur adjoint READi Design Lab.

Découvrir la vidéo Indawo

Trybu, projet réalisé par Guillaume Bonnin

La modification de la flore intestinale est un problème de santé publique souvent méconnu, à l’origine de nombreux désordres. Bactéries lactiques et levures doivent être intégrées dans l’alimentation quotidienne afin d’apporter des sources de probiotiques pour préserver le microbiote. Trybu est une gamme de bactéries lactiques se présentant sous la forme de savoureux en-cas. Ces compléments alimentaires congelés sont prêts à être dégustés grâce à un shaker réutilisable spécialement conçu à cet effet.

« Nous avons un deuxième cerveau niché dans notre ventre. Guillaume s’est intéressé à celui-ci, plus exactement à son microbiote (NDLR : ensemble des micro-organismes peuplant un microbiome, c’est-à-dire un milieu de vie bien défini). C’est du fonctionnement de nos intestins et des bactéries qui s’y nichent que dépend la bonne marche de notre système immunitaire et métabolique. Il est possible d’entretenir ce microbiote par des sources probiotiques. Guillaume a donc cherché à introduire des bactéries d’acide lactique dans notre alimentation quotidienne. Trybu est une gamme de smoothies au kéfir de lait et aux fruits présentés dans un shaker. Il s’agit d’un projet complet d’innovation alimentaire par le design incluant aussi bien la présentation du produit que la maîtrise de données techniques ou issues de la recherche scientifique. Guillaume a pensé son produit dans tous les aspects de son scénario d’usage, tant au moment de la consommation que dans son mode de distribution. Cette approche globale reste un point fort de son parcours. » explique Benoît Millet, Directeur Nouvelles pratiques alimentaires Design Lab.

Let’s talk about sexuality, projet réalisé par Charlotte Noël du Payrat

Si la sexualité est taboue en Inde, il est primordial d’éduquer sur le sujet afin de mettre en avant l’importance de la santé, la connaissance du corps et le respect de l’autre. Let’s talk about sexuality répond de façon tangible aux questions des parents, des enseignants et des enfants avec des kits d’activités ludiques par tranche d’âge. Une communication participative est instituée par le jeu. Développés et distribués dans les écoles par les ONG, les kits sont fabriqués localement.

« En Inde, plus de 50% des enfants se trouvent un jour confrontés à une forme d’agression sexuelle, souvent occultée. Charlotte s’empare d’un sujet important de la société indienne, l’éducation sexuelle, un moyen efficace de faire baisser le nombre d’agressions sexuelles. Au regard de la complexité de la société indienne, conservatrice par nature, il est impossible d’envisager une présentation explicite. L’approche par le jeu est donc particulièrement bien vue. Let’s talk about sexuality propose aux enfants des jeux de société basés sur la participation et l’échange. L’intérêt réside dans l’impact sur le conscient ET sur l’inconscient, plus durable. Contrairement aux méthodes déjà testées avec un processus unilatéral sans possibilité de remise en question par les enfants, une approche globale de l’éducation sexuelle est ici adoptée. Par diverses activités, les participants tirent des leçons du jeu qui s’appuie sur la symbolique indienne. Let’s talk about sexuality doit amener la société indienne à dialoguer plus librement sur le sexe. Let’s talk about sexuality s’adresse à tous les acteurs concernés, parents, enfants et enseignants. Il peut évoluer en concluant des partenariats avec les organisations qui luttent contre les agressions sexuelles ou en travaillant directement avec des écoles qui pourraient proposer le kit aux parents. » explique Kshitiz Anand, Responsable pédagogique Design & Interculturalité India Studio.

Découvrez la vidéo de "Let’s talk about sexuality"

Orchestrack, projet réalisé par Alexis Caro

Pensé pour s’intégrer à une chaîne musicale haute-fidélité en lieu et place de la source musicale, Orchestrack propose un écrin musical d’exception, pour un public intransigeant sur la qualité et le respect des œuvres. Il se présente sous la forme d’un trépied sur lequel un livret électronique est posé. Le livret, interface tangible, permet à l’usager d’accéder à l’ensemble de sa musicothèque dématérialisée avec quatre modes de fonctionnements : découverte / lecture et comparaison / musicien / libretto.

« Orchestrack tente une synthèse des besoins et désirs des amateurs de musique éclairés et exigeants. Alexis part de la constatation que la dématérialisation de la musique conduit par la compression des fichiers à une perte de qualité de la restitution sonore. Le résultat ne peut plus satisfaire le mélomane. La qualité du plaisir musical dans une salle de concert ou à partir de l’écoute d’un disque conduit les amateurs à ne pas trouver leur compte dans la dématérialisation de masse des œuvres. Une immersion dans le monde de l’audiophilie a permis de comprendre les enjeux du projet et de relever divers leviers d’innovation. Le choix s’est porté vers les fichiers audio haute résolution (Hi-Res), format coûteux mais gage de qualité d’écoute. Cela n’est possible que si la chaine matérielle de restitution est capable d’en tirer parti. Une évidence s’est imposée; le projet se dirigeait vers un marché de niche capable d’accepter une haute qualité de service et d’en payer le prix. Une étude supplémentaire de ces utilisateurs potentiels a permis de détecter des habitudes d’écoute très précises : l’écoute concentrée, l’écoute savante, la possibilité de suivre l’œuvre interprétée sur partition, voire le besoin de comparer des interprétations et de pouvoir échanger des avis.[…] Jusqu’à présent, le mélomane doit utiliser un ordinateur pour profiter de sa passion. Le projet d’Alexis s’inscrit, tant du point de vue formel que de la qualité du service proposé, dans l’univers de l’audiophile. Aucun produit n’est à ce jour équivalent. » explique Jean-Yves Chevalier, Responsable pédagogique Management du design et de l’innovation en apprentissage.

Découvrez la vidéo d’"Orchestrack"