DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal Cotonou
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Voyage d’études à Courtrai pour les BTS Design de produits : conception et fabrication en Belgique

Voyage d’études à Courtrai pour les BTS Design de produits : conception et fabrication en Belgique
Salles de cours donnant sur l’atelier

Il y a quelques années, nous avons rejoint un projet baptisé Carrousel dont l’objectif est d’organiser des échanges entre des écoles de design européennes. Chaque année, nous accueillons des étudiants d’une école faisant partie du projet et passons une semaine dans une des écoles partenaires. C’est dans ce contexte que nos apprentis en 2e année de BTS Design de produits sont partis en octobre 2014, dans la ville belge de Kortrijk (ou Courtrai), pour rejoindre le département de Design industriel de l’université de Howest. Leur responsable pédagogique, David Balkwill, et le responsable de l’atelier maquette, Hervé Bédouin, les ont accompagnés pendant cette semaine de découverte.

Howest (établissement d’études supérieures des Flandres occidentales) s’est construit une réputation bien méritée aux regards de sa pédagogie singulière axée sur la maquette. Leur objectif principal (on pourrait même dire leur obsession) est de permettre aux jeunes de concevoir leurs idées. Ceci est si profondément ancré dans leur philosophie que leurs locaux ont été conçus pour que les espaces d’atelier occupent tout le rez-de-chaussée (plus d’un tiers de la surface totale) et tous les autres espaces (salles de cours, studios et bureaux), sur les deux étages au dessus, ont des fenêtres qui donnent sur cet immense atelier et ses activités de prototypage se déroulant chaque jour.

Nous avions choisi cette semaine particulière pour le voyage car elle coïncidait avec la biennale de design de Courtrai, ainsi qu’une exposition de design majeure que nous avons visitée et d’autres ateliers plus petits. La ville était donc prise d’assaut avec tous ces évènements officiels qui étaient ouverts jour et nuit.

Nous avons donc beaucoup marché à travers différentes parties de la ville, nous avons rencontré et passé du temps avec des designers et des fabricants originaires de différents pays, venus spécialement pour ce festival.

Pour nos apprentis qui travaillent dans des agences de design et de conception de produits, cela a été rafraîchissant et a représenté un challenge leur permettant de s’ouvrir à d’autres façons de travailler en tant que designer.
Certains s’étaient installés dans des ateliers pour concevoir, fabriquer et vendre leurs produits en même temps, certains représentaient les principaux fabricants au sein de cette grande manifestation, tandis que d’autres partageaient leurs nouvelles façons de travailler. En particulier, nous avons rencontré un groupe de trois designers originaires de trois pays différents, qui échangeaient sur leurs visions de la mutualisation des ateliers fournis par la ville et le centre de design Belge.

Howest a développé des méthodes de travail et des outils qui ont du sens. Nous avons bénéficié d’une demi-journée d’introduction à l’utilisation de leur approche « INNOWIZ », littéralement « l’innovation rapide ». Nos étudiants ont été mis au défi de penser et construire des propositions de concepts, en faire une sélection, puis la présenter en 30 secondes et ceci en anglais bien sûr. L’équipe gagnante se voyait offrir des kits de cartes INNOWIZ, décrivant les nombreuses étapes de la construction de propositions de concepts design. Cette expérience était bruyante et amusante comme vous pouvez le constater sur cette photo avec deux des intervenants d’Howest.

Les étudiants ont également travaillé sur un projet avec le bureau de poste belge et (ils) ont discuté des projets de fin d’études avec les étudiants belges avec qui ils travaillaient. 

Nous sommes revenus à Nantes avec un regard neuf sur la notre façon d’enseigner et d’apprendre dans une école de design. Nous avons abordé comment les designers peuvent devenir des entrepreneurs : en s’intéressant aux changements des besoins des consommateurs pour proposer des produits personnalisés et/ou innovants, en élargissant aussi l’approche sur le terrain, comme il nous a été montré à Howest à travers leurs enseignements professionnels. Ceci était vraiment une semaine (de) centrée sur la réflexion et la conception, où le mot français « atelier » (signifiant tant studio qu’atelier) a pris tout son sens.

Voici un produit simple qui résume bien l’approche d’Howest : le montage d’un cadre fait à partir d’une boîte à pizza, vendue directement par les jeunes designers via leur site web. Une vision d’un avenir possible pour les designers/fabricants.

David Balkwill
Responsable pédagogique du CFA en design de produits

À lire également