DESIGN FOR CREATIVE INNOVATION*

* Design pour une innovation créative

Nantes Shanghai Pune São Paulo Montréal
Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

Aurélie Lauret, design manager et maître d’apprentissage

Aurélie Lauret, design manager et maître d’apprentissage
Aurélie Lauret, design manager chez Invacare. Crédit photo : Claire Vinson

Aurélie Lauret témoigne de son activité professionnelle et de son investissement en tant que maître d’apprentissage

Pouvez-vous vous présenter ?
Je suis designer industriel de formation, je suis diplômée 2005 de L’École de design Nantes Atlantique.
Très tôt je me suis intéressée au secteur du médical car j’étais convaincue que le design avait un rôle important à jouer dans l’amélioration de l’estime de soi des patients. Mon projet de diplôme était par ailleurs un fauteuil roulant. C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles l’entreprise Invacare m’a recontacté lors de la création d’un nouveau poste de designer industriel en 2008.
A l’époque j’avais co-créé une collection d’accessoires de mode et de bijoux sur le thème du chocolat, mais je gardais toujours en tête de pouvoir intégrer une entreprise avec sa propre cellule design. Je n‘ai donc pas hésité à rejoindre Invacare et je me suis retrouvée très rapidement propulsée sur de nombreux projets européens.
Aujourd’hui, je suis Design Manager pour la zone EMEA (Europe Middle East & Africa) et responsable d’une petite équipe de designers avec qui je travaille sur un large portefeuille de produits pour différentes marques du groupe et en collaboration avec les R&D des sites européens.

Comment êtes-vous devenue maître d’apprentissage ?
Travailler avec des étudiants me semblait un bon moyen pour pousser plus loin certains projets que nous n’aurions pas pu approfondir faute de temps et de ressources.
C’est en 2009 qu’a débuté ma première expérience en tant que maître d’apprentissage. Nous avons commencé à faire appel à des étudiants, aux profils différents et variés. Les missions étaient assez courtes, souvent quelques mois, mais les étudiants ont contribué à faire avancer la réflexion design.

Comment le design est-il abordé au sein d’Invacare ? Quelle est la taille de l’équipe design ?
Le design est présent chez Invacare depuis une quinzaine d’années. Les premiers designers ont été embauchés par des responsables R&D qui étaient sensibles à ce métier et qui avaient eu l’habitude de travailler avec des designers dans leurs expériences passées.
A mon arrivée en 2008 nous étions 3 designers en Europe. Aujourd’hui l’équipe design européenne se constitue de cinq designers, trois salariés et deux étudiants en alternance

Depuis quand avez-vous des apprentis de L’École de design ?
En 2011, nous avons reçu notre premier apprenti designer en BTS de L’École de design Nantes Atlantique. Puis en 2013, Priscilla Prioulet a été notre première apprentie en programme de cycle master Management du design et de l’innovation en apprentissage.

Quels avantages identifiez-vous à prendre un apprenti ?
Être maître d’apprentissage c’est aussi les accompagner jusqu’à leur diplôme. C’est un objectif commun, du gagnant / gagnant.
Pour les étudiants en BTS, je les chargeais de missions assez courtes, sur lesquelles ils apportaient ainsi un complément sur des aspects de projets que les plannings habituels ne nous laissaient pas le temps d’étudier en profondeur.
Le fait de prendre des étudiants en programme de cycle master nous permet de les intégrer dans un processus de conception, en amont des projets.
Un apprenti est un membre à part entière de notre équipe. Les apprentis nous permettent de consolider l’équipe design européenne. Former une personne pendant deux années à nos côtés peut aussi être l’opportunité de l’embaucher lorsqu’il y a une création de poste. Nous en sommes à la deuxième embauche d’un apprenti suite à son alternance dans notre équipe.

Priscilla Prioulet et Julien Codet, anciens apprentis chez Invacare. Crédit photo : Claire Vinson

Votre plus beau souvenir en tant que maître d’apprentissage ?
Sans doute les dernières sessions de workshop innovation. Priscilla, Julien et Laura ont amené de la visualisation à l’ensemble des concepts imaginés lors de ces sessions. Les résultats ont été très appréciés. Je pense que tout cela a été possible grâce au bon feeling et à leur intégration à l’ensemble des équipes pluridisciplinaires.

Quel temps consacrez-vous en tant que maître d’apprentissage dans votre activité ?
C’est difficilement quantifiable. A l’arrivée d’un nouvel apprenti j’essaie d’être très présente. Je les forme à notre processus de développement de projet et à nos outils.
Il faut savoir que tous les étudiants en design que nous recevons commencent par une formation. Ils apprennent à reconnaître et comprendre les pathologies les plus courantes ainsi qu’à analyser et manipuler des fauteuils roulants. C’est important car nos produits sont complexes, ils s’adressent à des utilisateurs avec des besoins spécifiques, les normes sont importantes et il est préférable d’avoir de bonnes bases techniques pour se lancer sur ce type de projets.
Mon objectif est avant tout de les accompagner à devenir autonomes.

Avez-vous d’autres projets réalisés avec l’école ?
En 2015, j’ai présenté le service design d’Invacare au programme de cycle master Management du design et de l’innovation en apprentissage.