Français
Imprimer
Partager
Retourner à la recherche

2 nouveaux ambassadeurs de l’école à Shanghai

2 nouveaux ambassadeurs de l’école à Shanghai
Thomas Rogel et Antoine Guéret, alumni 2016

Après Myriam Picovschi au Canada, Xavier Ferré à Hong Kong, l’équipe des ambassadeurs de l’école à l’étranger s’agrandit avec l’arrivée de Thomas Rogel et Antoine Guéret, tous deux alumni 2016, à Shanghai.

Porteur des valeurs de l’école, l’ambassadeur est tout aussi bien le référent local des alumni que le représentant de l’école à Shanghai lors d’événements.

2 parcours d’étudiants différents : 1 parcours en initial, l’autre en alternance

Thomas ROGEL : “Après une 1ère année commune à tous les étudiants, je me suis dirigé vers la filière Design d’Espace en cycle bachelor avant de rejoindre le cycle master Design et Interculturalité Chine. J’ai été diplômé en 2016.”

Antoine GUÉRET : “Après un Bac S en Sciences de L’ingénieur, j’ai intégré la 1ère année du cursus Bac + 5 puis ai fait un BTS Design de produits en alternance chez Smurfit Kappa Siemco, une entreprise experte en packaging pour la parfumerie et l’alimentaire. Ensuite, ce fut la Classe internationale option Brand Design en 3ème année puis le China Studio à Shanghai via le cycle master Design et Interculturalité Chine.”

Et aujourd’hui ?

Thomas ROGEL : “J’ai été embauché chez AIA Life Designers Shanghai, agence d’architecture spécialisée entre autre dans le domaine de la santé (hôpitaux généraux et spécialisés, maternités, cliniques, maisons de retraite), après y avoir fait mon stage de pré-intégration en 5è année. Cela fait maintenant 3 ans que j’y suis. Nous sommes divisés en 2 pôles : Architecture et Design, mélangeant 2 corps de métiers durant les projets. Je travaille sur les différentes phases de projet : Schematic Design, Design Development, dessins de construction et suivi de construction. L’échelle des projets et la rapidité d’exécution me permettent de travailler sur un vaste spectre de tâches : plans/élévations/sections, 3D, perspectives, réunion clients, fournisseurs, chantier,… En l’espace de 3 ans, ce sont 7 établissements qui ont ouvert leurs portes, plus 6 autres en fin de construction.”

Antoine GUÉRET : “Je suis designer chez Centdegres Shanghai, une agence internationale de branding orientée cosmétique, depuis deux ans. La majorité de nos clients est chinoise et nous travaillons avec les marques les plus réputées telles que WeChat, GoodBaby et Sephora par exemple.
L’agence est composée de cinq pôles (consultant/relation client, Stratégie, Design graphique, Design intérieur/Archi, Design produit). Je suis en charge de la création de concepts depuis les moodboards, sketches, 3d, renderings, et photoshops. Je travaille avec nos clients sur les briefs créatifs, le suivi de projet via les étapes maquette, la validation du prototype et le lancement de la production.
J’apprends énormément sur la cosmétique et le langage des marques à travers leur produit. Je collabore avec le siège à Paris, les bureaux dans le reste de la Chine (Guangzhou, Shanghai, Beijing, Chengdu, Shenzhen, Hong-Kong) mais aussi avec les bureaux internationaux (Dubaï, Casablanca, Sao Paulo, Ho Chi Minh City).”

Pourquoi avoir choisi une carrière de designer à l’international ? Pourquoi Shanghai ?

Antoine GUÉRET : “J’ai toujours rêvé d’aller en Asie et en Chine en particulier, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi L’École de design. J’ai décidé de rester parce que la Chine est un lieu incroyable qui avance très vite, peuplé de consommateurs curieux qui s’adaptent vite aux nouvelles technologies et à l’innovation. C’est un terrain de jeux idéal pour un designer.
Shanghai est très accessible pour un étranger et c’est facile de se constituer un réseau grâce aux moyens de communication (WeChat...) et à des évènements très ouverts. J’ai l’impression qu’on donne plus d’opportunités et de responsabilités aux jeunes designers en Chine. Ça peut être terrifiant mais se révèle formateur et gratifiant.”

Thomas ROGEL : “Le choix de l’expatriation s’est faite dès la fin de ma 3ème année lorsque j’ai décidé de rejoindre le cycle master Design et Interculturalité à Shanghai. La volonté de découvrir une nouvelle culture, de nouveaux comportements et de proposer des solutions adaptées à ces habitudes de vie différentes des françaises m’a poussé à m’orienter vers une carrière à l’international.
Les facilités d’embauche, mais surtout l’énergie et la dynamique du marché chinois m’ont fortement influencé pour rester après l’obtention du diplôme. La diversité des profils qui forment la ville de Shanghai rend les relations sociales encore plus enrichissantes. Comme le disait Antoine, les responsabilités et opportunités offertes permettent de condenser une riche expérience en un laps de temps assez court.”

Comment analysez-vous la place du designer dans la société asiatique ?

Thomas ROGEL : “La Chine et plus largement l’Asie du Sud-Est vit une véritable croissance et de nouvelles questions sur de larges thématiques telles que l’alimentation, les transports, l’information, l’habitat,… viennent à se poser. Le designer vient donc questionner les méthodes actuelles et proposent des solutions et innovations. L’avantage de la démographie des pays en Asie (notamment en Chine ) est qu’un marché de niche en Europe va toucher des millions d’usagers ici, créant une viabilité réelle et une place de choix pour le designer.”

Antoine GUÉRET: “Il est difficile de généraliser pour toute la zone et la Chine a une place particulière. En tant que designer français, je propose une approche plus conceptuelle sur les projets ainsi qu’un questionnement sur l’utilisation et les valeurs. Ma conception européenne de l’esthétisme aide nos clients asiatiques à développer des produits plus adaptés a un marché international. Ma méthodologie me permet de répondre facilement aux briefs et m’apporte une souplesse dans la manière de travailler.”

Et pour l’avenir ?

Thomas ROGEL : “Je compte enrichir mon expérience en Chine pour encore quelques temps, en attendant de me tourner vers un autre pays lorsque l’opportunité se présentera.”

Antoine GUÉRET : “J’envisage de renforcer mon expérience chinoise pendant quelques années avant de partir à la découverte de nouveaux marchés et cultures. Je trouve ça extrêmement inspirant d’être immergé dans des modes de fonctionnements, de représentations et des esthétiques différents.”

Quel va être votre rôle en tant qu’Alumni ambassadeur ?

Thomas ROGEL : “Étant toujours en contact avec les étudiants, les intervenants, les alumnis et les membres de L’École de design, devenir ambassadeur me donne l’opportunité de réunir tous ces cercles pour créer une dynamique positive autour du design et de L’École de design.”

Antoine GUÉRET : “Je souhaite bien accueillir les nouveaux arrivants, consolider le réseau des anciens de l’école, créer des projets et promouvoir la Chine, ses avantages et ses opportunités.”