Blog
Français
road_vous_etes_ici
Accueil
/
Projets
/
éKosse
Imprimer
Partager
< Retourner à la recherche

éKosse

mutations du cadre bâtiproduitCaroline Saier

Le point de départ du projet éKosse est une recherche personnelle sur l’avenir du métier de designer, la perception des objets du quotidien et de leur usure. La méthode appliquée est donc différente des autres projets. Elle se base sur une série de découvertes, de déambulations et de recherches qui se sont structurées dans le temps autour des thèmes de la matérialité, de la perception mais aussi et surtout autour de la notion de temps. Une question émerge : l’usure peut-elle créer la valeur d’un objet durable ?

éKosse est une assise dont la forme se révèle dans le temps. Elle est constituée de différentes couches de matériaux qui se comportent différemment : certaines s’usent, d’autres se moulent à la forme du corps pour améliorer le confort. Cette évolution développe une relation durable de l‘utilisateur à l’objet qui lui procure une valeur symbolique. Par ailleurs, la perception changeante de la matière de l’assise, véhicule un savoir faire particulier qui renvoie l‘utilisateur à la conception de l’objet et fait donc le lien avec le designer.
Ce fauteuil, destiné à toute personne sensible à ce concept, plaira plus particulièrement aux personnes souffrant de douleurs articulaires, comme le lumbago par exemple. L’assise permet différents types d’usage, adaptés aux divers modes de vie de chacun, et le fauteuil réagit toujours en fonction de l’usage qui en est fait. La première couche en laine est susceptible de s’user (les mailles peuvent s’écarter, s’effilocher, s’accrocher) au fil du temps. En dessous, le siège en nid d’abeille se déforme également et devient ainsi plus confortable et surtout unique (car comme pour l’usure de la laine, elle dépend du nombre de fois où l’on s’assoit par jour, des personnes qui l’utilisent et de leur manière de s’asseoir...).