L’École de design Nantes Atlantique

02/04/2012

Le Conseil général de Loire-Atlantique a engagé depuis plusieurs mois une démarche d’ouverture de ses données (ou “open data”) dans plusieurs de ses domaines de compétence, qui sera rendue publique le lundi 2 avril 2012. Pour accompagner cette réflexion, les étudiants internationaux du programme Connected Environments ont réfléchi à des scénarios prospectifs pour développer l’usage des données publiques dans une logique de service. Retour sur l’expérience lors d’une exposition visible à l’Hôtel du département jusqu’au 20 avril 2012.

Accompagner un acteur public dans une démarche d’innovation

L’ouverture des données, démarche de transparence mais aussi opportunité de développement économique pour le territoire, représente un challenge en termes d’accompagnement du changement et d’innovation pour les collectivités locales qui s’emparent de la problématique. Le Conseil général de Loire-Atlantique, ses élus et son équipe, ont souhaité, en parallèle d’une démarche de mise à disposition publique de ses données (lancement le 2 avril 2012), s’associer à L’École de design Nantes Atlantique pour entamer une réflexion prospective sur les services aux usagers qui pourraient émerger de la combinaison de ces données offertes aux acteurs.

Un groupe international, un projet transversal

Un premier projet prospectif a ainsi pu être développé par le groupe Connected Environments (Environnements Connectés) de la Classe internationale, qui rassemble étudiants étrangers et français. 16 étudiant(e)s représentant 9 nationalités, designers d’espace ou designers d’interactivité, ont ainsi planché entre novembre 2011 et janvier 2012, encadrés par Grégoire Cliquet, directeur du READi Design Lab, Emmanuel Raillard, designer de services et Christine Vignaud, architecte et scénographe. Ils ont pu aborder les différents domaines de compétences sélectionnés par le département pour cette expérimentation : environnement, territoire, transport, action sociale et finances.

Vélocéan
Le scénario du service Ecopoints/Velocean pour encourager la découverte des pistes cyclables du littoral. Illustrations A. Dahyot.

Trois scénarios pour une exposition publique

De cette série de travaux, trois propositions de scénarios ont été sélectionnés, remis en forme et complétés.

Le premier scénario, Ecopoints/Vélocéan (Jifei Chen, Hasan Cinpolat & Danilo Perozzi), encourage à la découverte des sentiers cyclables du littoral en récompensant la pratique du vélo par des crédits au kilomètre, échangeables contre des places pour des événements culturels soutenus par le département.

Le deuxième scénario, Micro Archis (Caroline Foulon & Marta Serras Robert), donne la parole aux habitants du territoire pour suggérer des aménagements construits, provisoires ou permanents, le long des sentiers pédestres et des sites naturels du département.

Le troisième scénario, Securimap (Laura Duteau & Leslie Lelgouarch), vise à améliorer la sécurité routière en offrant d’un côté la possibilité aux cyclistes de contribuer au repérage des zones dangereuses, et d’un autre côté de donner accès à l’information sur ces mêmes zones dangereuses aux automobilistes sur leurs GPS.

Une application de cartographie interactive sur table tactile a également été développée par Bakasable pour le READi Design Lab, pour illustrer les possibilités d’exploration des données territoriales sur ce type de dispositif. L’ensemble des scénarios et l’application tactile sont visibles à l’Hôtel du département, depuis le 19 mars 2012 pour les élus, et du 28 mars au 20 avril pour le grand public, après une présentation en avant première au président du Conseil général Philippe Grosvalet le vendredi 2 mars, lors des Portes ouvertes de l’école.

L’ensemble de la démarche a été retracé dans un webdocumentaire préparé par les services du Conseil Général, où étudiants et encadrants sont interrogés sur le processus de développement du projet.

Ces projets seront également présentés le lundi 2 avril 2012 lors du lancement officiel au CCO de Nantes du portail Loire-Atlantique Ouverture des Données (LAOD), et devraient rejoindre la programmation officielle de la Semaine de l’Open Data à Nantes du 21 au 25 mai 2012.