Blog
Français
Imprimer
Partager
< Retourner à la recherche

Exposition Notes vagabondes à Montréal

Exposition Notes vagabondes à Montréal

« Notes vagabondes, Métaphores et Mémoire dans les affiches de Nelu Wolfensohn »

L’École de design a eu le plaisir de recevoir à plusieurs reprises Nelu Wolfensohn, designer graphique et affichiste de renom, professeur à l’École de design de l’UQAM à Montréal, en tant que professeur invité et conférencier.

L’exposition « Notes vagabondes, Métaphores et Mémoire dans les affiches de Nelu Wolfensohn » met en scène une création graphique sensible, rigoureuse et cultivée d’un designer qui manie les images et les signes en grand professionnel et artiste.

Que l’affiche soit liée à une commande ou l’expression engagée de l’auteur sur de grandes questions sociales, politiques et culturelles, sa richesse métaphorique provoque et enrichit notre regard et notre pensée. Dans l’un de ses textes, Nelu Wolfensohn parle d’une « plus-value métaphorique » qui permet de condenser en une seule image, plusieurs niveaux d’interprétation. Et c’est bien l’art de ce qu’il désigne aussi comme « métaphore conceptuelle » soulignant ainsi l’importance du concept, prioritaire par rapport au style, qui fait la richesse d’une œuvre aux nombreuses consécrations officielles, tant par des prix internationaux de jurys d’experts, que par la sélection de nombreuses affiches acquises par le musée des Beaux-Arts de Montréal.

L’organisation de l’exposition s’appuie sur un récit, « notes vagabondes » dont la rédaction s’est déroulée dans une complicité entre les images et les mots, dans un rapport intimiste favorisé par l’écran d’ordinateur et le temps accordé, qui n’est pas celui de l’affiche perçue sur un mur en passant. L’exposition est un tout autre espace qui ouvre de nouvelles perceptions. L’objet est présent, matériellement mais aussi sous une forme dématérialisée révélant les processus de recherche et les expérimentations qui président au choix de l’image finale ou restent ouvertes sur de nouvelles métamorphoses grâce aux technologies numériques.

L’art de l’affiche chez Nelu Wolfensohn se prête avec bonheur à toutes ces rencontres qui en organisent le sens. Il réussit cette performance de concilier différentes temporalités, l’éphémère et l’intemporel ; différents supports médiatiques, l’imprimé et le digital ; différents espaces, ceux liés à la commande, ceux des lieux de consécration (exposition, musée, concours internationaux) et ceux des nouvelles médiations numériques.

Les « notes vagabondes » qui ont donné le titre de cette exposition font l’objet également d’un catalogue où différents textes se complètent dans l’éclairage apporté à une œuvre qui trouve place dans l’héritage des grands affichistes. Adriana Dredge y souligne la maîtrise de Nelu Wolfensohn à manier les concepts et l’imagination pour donner à l’image tout son pouvoir de transmettre du sens et de la beauté, de nous questionner et déranger aussi… Ronald Jr. Filion Mallette y analyse la méthode et les processus de création à partir du rôle central des métaphores conceptuelles et s’interroge sur la catégorisation « affiche » dans les travaux récents liés aux dispositifs, outils et moyens de communication des technologies numériques. Diane Charbonneau contextualise la place de l’œuvre du designer dans les collections d’affiches intégrées aux acquisitions du musée des Beaux-Arts de Montréal depuis plusieurs décennies. Culture universelle, humour, talent d’illustrateur, maîtrise de l’art de l’image sont autant de qualités soulignées dans son texte, qui nous invitent à partager le plaisir de cette exposition.

Jocelyne Le Boeuf
Directrice Recherche et valorisation des Design Labs
Commissaire de l’exposition et auteure de « Notes vagabondes », catalogue de l’exposition


avec des textes de :
Diane Charbonneau, conservatrice des arts décoratifs modernes et contemporains au Musée des beaux-arts de Montréal
Adriana Dredge, critique d’art et jusqu’à récemment, Senior lecturer, University of the Arts, London
Ronald Jr. Filion-Mallette, designer et professeur-chercheur en expériences immersives et réalités multiples à l’Ecole de design de l’UQAM